Les Echos de Mohamed Fouad Barrada :Carence /Mariage II

29 04 2012

 

 

A la recherche du bonheur perdu, elle choisit un numéro d’un GSM au hasard, soudain elle tomba aléatoirement sur un inconnu. N’empêche, elle déclencha pourtant une conversation et elle s’apercevait que son interlocuteur habite dans une autre ville. Après 6 mois, l’inconnu la rappela en disant qu’il vient de rentrer dans la même ville dans laquelle elle habite. Elle se pressa comme une gamine pour un rendez vous que lui-même fixa, par coïncidence j’étais dans une situation me permettant de connaitre ce petit détail de l’aventure de cette demoiselle. Le descriptif du contexte est qu’en toute spontanéité, elle ne savait pas quoi faire face à une situation particulière, elle était à la fois contente et perplexe, elle appela sa copine pour un conseil afin de surprendre l’inconnu, l’attirer. Le verdict tomba aussitôt : sois belle, sois vigilante, porte le meilleur vêtement, c’est le premier rendez vous etc. Ensuite, elle s’adressa à moi en demandant suis-je belle, surpris par sa réaction, je suis resté bouche bée, et je lui avais expliqué, implicitement que je ne suis guère adepte de la liberté excessive à travers le dévoilement de ses aventures. Elle répliqua : écris cette histoire, je retoquais que ça ne m’intéresse point, toutefois je me suis trouvé en train de décrire l’attitude de la demoiselle en question en souhaitant de tout mon cœur qu’elle trouve le conjoint qui lui sied.

Quelqu’ un a, par ailleurs, expliqué qu’après 10 ans de vie conjugale, il a divorcé. Son épouse, lui avait laissé ses ‘filles et fils ’ après cette rupture. Pourquoi un tel divorce ? Parce que ma femme demande trop et je n’ai pas les moyens pour subvenir à ses besoins qui deviennent exponentiels. Et pourtant, m’explique-t-il, je suis à la recherche d’une nouvelle épouse après mon deuxième divorce. Et le problème financier ? Je m’en fous, précise-t-il, je ne suis pas du genre à  rester sans épouse et je veux qu’on énonce cela. Je suis même prêt à donner ma photo et mon adresse pour qu’une fille me marie. Quelle attitude ? C’est dire quel comportement poussant les uns et les autres à agir vis-à-vis d’événements tel que le Mariage ou la rupture. Je ne sais point comment dire au sujet du processus qui mène vers la vie en famille. Toutefois, je sais qu’il y a des conjoints qui restent plus de trente ans ensemble et du coup ils divorcent. D’autres qui demeurent pour la vie, pourquoi se marient-ils et pourquoi divorcent-ils après tant d’années partagées ?

Je ne saurais répondre à de telles questions.

Autres anomalies, deux personnes m’avaient avoué qu’elles ne peuvent pas dormir sans que la Télévision soit allumée alors que leurs conjointes détestent la lumière lorsqu’elles dormaient. Comment arrivent-ils à cohabiter ? Les maris travaillent loin du lieu de la résidence de leurs épouses et les conjoints se rencontrent rarement, surtout les weekends. Divorceront –ils ou trouveront-ils une solution pour régler ce petit différent qui risque de séparer leur couple, une fois restés longtemps ensemble sous le même toit. Enfin loin d’ici en occident des femmes divorcent pour la simple raison que leurs conjoints ronflent en dormant. Et d’autres chez nous divorcent après un mois de mariage.

m_barrada@yahoo.fr


Actions

Informations



Une réponse à “Les Echos de Mohamed Fouad Barrada :Carence /Mariage II”

  1. 7 05 2012
    med mahmoud (23:03:17) :

    J’aprécie vos écritures sur la vie conjugale dans notre société, mais ce qui m’inquiét beaucoup que tu vas laisser cette bataille juste après ton mariage.

Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann