• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 18 avril 2011

Les Echos de La Tribune Par Mohamed Fouad Barrada

18042011

Le  complot ?

Le changement  et les révolutions qui affectent le monde arabe et africain peuvent être perçus, sans contraste,  sous un angle   tenant compte d’une manifestation des rapports inégaux  basée notamment sur des déséquilibres militaires,  financiers  et   des influences culturelles  à sens unique entre des pays  riches et d’autres pauvres.

« La question du « sens » qui parfois est bouleversé par l’introduction d’un élément extérieur qui n’est pas du même sens dans la société exportatrice, bouleverse vraisemblablement  l’équité culturelle de la zone de l’action.    Le  conflit  ne se pense pas seulement en tant que problème/ solution !  Comprendre la façon dont les gens organisent l’univers dans lequel ils vivent nécessite de faire un état des lieux, un « diagnostic» qui ne prend pas en compte le sens que tout acte porte !  Essayer  de comprendre comment des Hommes agissent est l’élément central de renforcement des liens entre les pays», m’expliquait   quelqu’un  

La perception de l’ autre et le lien   sont étroitement  liés et implique notamment  une  perception culturelle chez  les parties prenantes de toute action  militaire  engagée  par  les pays du nord dans ceux du  sud. 

 En effet, pour éviter le sentiment hostile à l’intervention militaire dans des pays diamétralement opposés culturellement à  celui  ou ceux  qui entame (ent)  une action militaire dans ce dernier ,  car elle correspond selon la perception de certains  à une colonisation, imposition de  civilisation, le mieux  c’est  de  penser  qu’il y a des spécificités culturelles inhérentes à chaque société, toutefois les valeurs  humaines tels que l’équité, la justice , le respect et le  bien être  sont  incontestablement  partagés et acceptables  selon une vision  basée sur le bon sens .

A titre d’illustration, l’intervention  militaire de l’OTAN en Libye est, dans cette perspective,  bel et bien légitime dans la mesure où la justice dans ce pays  est fortement  dépendante  d’un  pouvoir exécutif purement  incarné par une seule  personne (Kadhafi).   Donc il est nécessaire de ne pas négliger le moindre détail surtout concernant l’hiérarchie dans le même espace culturel   afin de concrétiser des actions militaires pour des buts purement humains.

Certes, les relations internationales sont guidées par la politique de ‘deux poids, deux  mesures’ vis-à vis notamment  de ce qui se passe  dans le territoire occupé  de la Palestine. Cependant, les révolutions  auxquelles  la Tunisie, l’Egypte, la Libye,  etc.,  font face avec  le soutien des pays occidentaux, et la réactivité qui en découle, modifieront  certainement la géopolitique mondiale, bien que les enjeux des intérêts soient  souvent visibles.

Ceci étant, l’ordre mondial  vient  à travers  les interventions des occidents dans des zones des conflits notamment  africaines et arabes   d’imposer une nouvelle  grille de lecture  qui reste, à mon avis,  occasionnellement  partielle  et  faussée  par la théorie du complot.

m_barrada@yahoo.fr

Source : La Tribune 546 du  18 avril 2011




La Tribune n°546

18042011

La Tribune  n°546 dans Non classé pdf 546311qxd1.pdf







bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann