PS

8 11 2010

A la réunion des partis de l’Institution de l’Opposition tenue dimanche 31 octobre le parti Adil était absent. L’APP s’était fait représenter par son Secrétaire Général…Tous les autres partis constitutionnellement considérés comme membres de cette institutions étaient représentés par leurs présidents… 

Lundi 1er novembre, la COD tient une conférence de presse à l’UNAD. Sont présents, Messieurs Ahmed Ould Daddah, Président du RFD, Boidiel Ould Houmeid, président du parti El Wiam, Yahya Ould Waghf, président de Adil. La conférence de presse est animée par Mohamed Ould Maouloud, président de l’UFP et président sortant de la COD. L’homme doit passer le témoin à Abdel Qouddouss Ould Abeidna président de l’UNAD. Au menu : un bilan de l’action de l’opposition qui, pour Ould Maouloud, s’est révélée positif en ce qu’elle a permis de faire plier le pouvoir sur beaucoup de points, y compris la résolution des autorités à déclarer même tardivement leurs patrimoines. Mais pas question qu’Ahmed OUld Daddah réponde à des questions sur sa vision en tant que chef de file de l’opposition sur certains sujets comme les options du pouvoir face à la question du terrorisme. Et pour cause : « par tradition la parole est exclusivement à celui qui préside la COD. » 

Pourquoi alors, Adil a-t-il choisi de s’absenter à la réunion de l’institution de l’opposition et n’y a pas envoyé un représentant issu de ses propres instances ? 

Conformément à « la tradition », c’est Ould Maouloud, président sortant de la COD qui répond : « Je vous assure que la réunion de l’institution de l’opposition a coïncidé avec une réunion extrêmement importante du  parti Adil auquel son président ne pouvait pas ne pas être présent. Il m’a demandé de le représenter personnellement… » 

Comme Yahya Ould Waghf , conformément à la « tradition » ne va pas répondre, difficile de lui demander sur le coup si cette réunion extrêmement importante était faite en prélude aux préparatifs de l’entrée de son parti dans les rangs de la majorité présidentielle ou pas… 

Reçu à plusieurs reprises par le Président Ould Abdel Aziz, l’ancien Premier ministre de Sidi Ould Cheikh Abdellahi aurait récemment remis au président de l’Union Pour la République un document dans lequel sont consignées les exigences de son parti pour aller à  la majorité présidentielle. 

Ould Waghf absent à la réunion de l’Institution de l’Opposition ….Ould Maouloud, jamais reçu par Ould Abdel Aziz a-t-il été représenté auprès de ce dernier par celui que lui a pu représenter en lieu et place de tout autre cadre de Adil à la réunion de l’Institution de l’Opposition ? 

Kissima

Source : La Tribune 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann