Actualités

3 11 2010

Le wali du Tiris Zemmour s’enquiert de l’état du barrage de protection de F’Dérick

 

(AMI) – Le wali du Tiris Zemmour, colonel Ahmedou Bamba Ould Baya a effectué jeudi une visite d’information à F’Dérick à l’effet de s’enquérir sur l’état du barrage de protection de La ville de F’Dérick. Cette Infrastructure, dont les travaux de réhabilitation sont en cours, est financée par le commissariat à la sécurité alimentaire (CSA) pour une enveloppe financière de l’ordre de 20 millions d’ouguiya.

 

Le wali a suivi des explications détaillées présentées par les techniciens sur l’avancement des travaux de réhabilitation de ce projet et a exhorté ceux-ci à accélérer son rythme pour l’achever pour éviter à la ville de faire face à des inondations éventuelles.

 

Le maire de la commune de F’Dérick, M. Mohamed Salem Ould Bolla a précisé que ce barrage va permettre à la ville de disposer d’une protection permanente prévenant ainsi les risques d’inondations, en raison notamment de la qualité des matériaux utilisés dans sa réhabilitation et des efforts de l’Etat consentis à cet effet.

 

Le wali était accompagné au cours de cette visite par le hakem de F’Dérick, le maire de sa commune, le commandant du groupement régional de la garde nationale, le directeur régional de la sûreté en plus du coordonnateur du CSA au niveau de la wilaya.

 

Biodiversité: « un accord historique, un très grand moment » (Jouanno)

 

(ANI) L’accord international obtenu vendredi à Nagoya, au Japon, sur la protection de la biodiversité est « un accord historique, un très grand moment », a déclaré à l’AFP la secrétaire d’Etat française à l’Ecologie, Chantal Jouanno.

 

« C’est historique, c’est un très, très grand moment. On a montré que la communauté internationale pouvait fonctionner et prendre des décisions difficiles », a-t-elle déclaré. « Il n’y a pas eu d’accord de cette ampleur depuis Kyoto », a-t-elle ajouté en évoquant le protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre conclu en décembre 1997.

 

« C’est le Kyoto de la biodiversité », a-t-elle poursuivi. « C’est un beau pied de nez à tous ceux qui ne croient plus à l’environnement. »

 

Plus de 190 pays ont adopté vendredi un accord visant à protéger les espèces et les écosystèmes de la planète et à en partager plus équitablement les bénéfices. Ils ont en particulier adopté un « plan stratégique » en 20 points pour 2020 visant à freiner le rythme alarmant de disparition des espèces.

 

 


La Ministre des Affaires sociales, représente, l’épouse du Président de
la République au 3ème sommet de l’OFA

(ANI) La capitale tunisienne a abrité jeudi les travaux du troisième sommet de l’Organisation de
la Femme Arabe (OFA) en présence de Mme Moulaty Mint El Moktar, Ministre des Affaires sociales, de l’enfance et de la famille, représentant l’épouse du Président de la république, Mme Tekber Mint Ahmed.

 

Les travaux du sommet ont été ouverts par Mme Leila Ben Ali, épouse du Chef de l’Etat tunisien qui préside cette session en présence des premières Dames du Koweit, de l’Egypte, du Bahrein, des Emirats Arabes Unis, du Soudan, du Liban, de Palestine ainsi que des chefs de délégations des pays membres de l’OFA.

 

La conférence, qui se tient sous le thème de « La femme partenaire efficace et fondamental dans l’œuvre de développement durable » discutera de « feuilles de route scientifiques ayant trait à la femme: la femme et la dimension pédagogique et culturelle du développement durable; la femme et la dimension économique; la femme et la dimension politique; la femme et la dimension environnementale; la femme et la dimension sociale; la femme et la dimension sanitaire de ce développement durable et la femme et la participation politique et civile.

 

Une des séances de ce sommet de trois jours sera consacrée à la contribution de la jeunesse arabe dans les questions ayant trait à la femme.

 

L’ouverture de cette conférence s’est déroulée en présence de M. Amr Moussa, secrétaire général de
la Ligue des Etats Arabes et de M. Abderrahmane Touejri, Sécretaire général de l’Oorganisation de
la Conférence Islamique.

 

 

Gazra : les autorités affirment que l’opération de recensement touche à sa fin

 

(saharamedias) Les autorités mauritaniennes ont indiqué que les opérations de recensement entreprises depuis quelques semaines dans les gazra de Nouakchott, touchent à leur fin.

Sidi Mohamed Ould Sid’Amar a indiqué, à ce sujet que les opérations se déroulent conformément à l’agenda établi et pourraient même prendre fin avant le délai fixé.

 

Suspension d’Al-Jazira au Maroc: Quand le professionnalisme irrite

 

 

 

 

L’ONG ‘Actions’ lance une offensive contre l’excision.

 

 (TempsForts) L’ONG « Actions » a organisé les 29 et 30 octobre 2010 des ateliers de formation sur les mutilations génitales féminines. Les travaux se sont déroulés à l’hôtel Koumbi Saleh de Basra.

 

Il s’agissait d’une formation de pères éducateurs sur l’excision mais qui concerne, cette fois-ci, les établissements scolaires de la périphérie en l’occurrence Sebkha, El Mina, Ksar et les Socogim. Des élèves destinés à devenir des formateurs doivent servir de relais pour créer des clubs au sein de leurs écoles.

 

Ces pères éducateurs devront , informer leurs camarades sur les conséquences néfastes de l’excision et ce, à travers des sketchs et des messages.

 

Selon la secrétaire générale de cette ONG, Yakharé Soumaré, Ces ateliers s’inscrivent dans les objectifs de la coordination nationale pour l’excision qui, depuis la « Fatwa » contre la pratique, a acquis une légitimité.

 

Il faut rappeler que c’est en 2002 que l’ONG « Action » a lancé une campagne en faveur de l’abandon volontaire de la pratique de l’excision à l’intérieur du pays et plus précisément au Gorgol et au Guidimakha. Mais l’excision demeure une une pratique difficile à éradiquer parce qu’elle est issue d’ un héritage traditionnel perpétuée à travers des générations .

 

Pour Yakharé Soumaré, c’est d’autant difficile que les mutilations sont pratiquées à 70% , au moins, dans toutes les communautés du pays sauf chez les Wolof où elle reste faible .Cette année , l’ONG compte cibler les établissements scolaires pour informer les futures mères que sont les filles , sur les conséquences de l’excision dans la vie de la femme .

 

L’ ONG « Action » était en partenariat avec la coordination nationale pour l’excision, le ministère des affaires sociales, de l’enfance et de la famille mais aussi de l’ ONG Italienne « Paz y Dezarrollo » : ( paix dans le développement ).

Tierno Ali Guèye

 

Rama Yade : « L’homme africain est le premier à être entré dans l’histoire »

 

(Afrik.com) Interrogée sur le discours polémique que Nicolas Sarkozy a tenu à Dakar en 2007, la secrétaire d’Etat aux Sports a désavoué le chef de l’Etat, en affirmant : « L’homme africain est le premier à être entré dans l’histoire ». Ces propos ont été tenus lors de l’enregistrement de l’émission de « En Sol Majeur » sur RFI, qui doit être diffusée lundi 1er novembre.

 

Le Forum économique mondial se penche sur les infrastructures dans
la MENA

 

(Magharebia) Les pays de
la MENA doivent améliorer leurs infrastructures pour renforcer la compétitivité et attirer les investissements étrangers, ont souligné les chefs d’entreprises mercredi 27 octobre à Marrakech lors du Forum économique mondial sur le Moyen Orient et l’Afrique du Nord.

Le ministre marocain des Transports Karim Ghellab a déclaré que son pays dépenserait 11 milliards d’euros pour les infrastructures de transport d’ici 2012. « Les infrastructures ne concernent pas seulement la pose de béton », a déclaré le ministre, des propos repris par l’agence ANSA.

Mercredi par ailleurs, le ministre des Travaux publics Amar Ghoul a déclaré que l’Algérie envisage d’investir 150 milliards de dinars (1,47 milliard d’euros) en travaux de réfection du réseau routier durant les quatre prochaines années.

Les syndicats marocains menacent d’une grève

 

(Magharebia) Les plus grands syndicats marocains ont menacé d’organiser une grève générale le mois prochain, a fait savoir Le Matin dans son édition du mercredi 27 octobre. L’Union nationale des employés et des travailleurs (USF-UMT ),
la Fédération démocratique du travail (FDT), l’Union nationale des travailleurs marocains (UNTM) et l’Union générale des travailleurs marocains (UGTM) souhaitent reprendre les entretiens concernant les salaires et les prestations sociales, mais affirment que le gouvernement se contente de reporter les négociations sans but apparent.

 

Rencontre des lauréats du Nobel à Fez

 

(Magharebia) Le Maroc accueillera la « Conférence des prix Nobel », a fait savoir l’agence MAP mercredi 27 octobre. Les lauréats des prix Nobel et quelque 300 responsables politiques, économistes et scientifiques devraient participer à cette rencontre du 1er au 3 mai à Fez.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann