Faits divers de la Tribune Par AOS

3 05 2010

Opération coup de poing

 

Le Commissaire de police Nejib et ses  éléments de l’Anti-drogue ont réussi une vive opération dans le courant de la semaine dernière. Ils ont épinglé une bande de cinq hommes spécialisés dans le trafic et la vente de chanvre indien.

Selon des sources policières, la bande est menée par le Guinéen de Conakry Baldé Mohamed qui a été arrêté en possession de 9kg de chanvre indien une somme de 500.000de nos ouguiyas. Dans la foulée, il y avaient le Malien Yéro Sangaré qui ravitaillait le réseau en matière de drogue depuis l’étranger, le Sénégalais Samba Moussa Sow dit Bathe qui se chargeait de la sensibilisation des clients et de la vente en plus de deux jeunes qui épaulaient la bande dans sa mission. Les cinq suspects ont été déferrés au parquet le dimanche dernier. Entendus par le Procureur de
la République qui libéra l’un d’eux et les quatre autres furent envoyés en prison. La somme de 500.000UM a été remise au Procureur de
la République a-t-on appris de sources policières.

Boycott de lit suivi de coups 

La Brigade Mixte de Gendarmerie a déferré lundi dernier un couple, un soldat et son épouse a-t-on appris de source judiciaire. Au parquet, ils ont été entendus. Le Procureur confie le dossier au Juge du 6e Cabinet qui les entend à son tour. La ‘bonne’ dame se plaint d’être maltraitée et de recevoir régulièrement des coups sans aucune raison. Le soldat reprochait à son épouse de refuser à se soumettre quand elle est au lit et que cela a duré bien qu’il ait tout fait pour qu’elle change. C’est ce qui l’aurait poussé à la corriger, selon ses expressions.

Interrogée, la femme, reconnaît ce que son mari a dit, mais elle se justifie en disant : «je suis une personne et non une bête ». «J’ai besoin de me reposer de temps en temps » rétorque la dame. Les propos furent enregistrés et classés dans le dossier. Le militaire relâché sous contrôle judiciaire et l’affaire qui semble être délicate serait confiée à un Cadi.

Au palais de Justice, le militaire et son épouse, chacun d’eux traînait derrière lui une foule de supporters qui s’échangeaient des sales paroles a indiqué un policier chargé de la sécurité.

 

 Source : La Tribune n°499


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann