Portrait

29 03 2010

 

  

Pr Toka Diagana 

 

Un  mathématicien au service du développement 

 

Le professeur Toka Diagana vient de mettre en place une nouvelle maison d’édition « Mathematical Research Publishers »  (Les Éditions de la Recherche Mathématique). Il s’agit d’une organisation à but non lucratif. A travers cette structure, l’ambition pour ce scientifique mauritanien est  la promotion, la diffusion et la vulgarisation de revues de haut niveau de recherche en mathématiques. L’objectif est clair pour le natif de Kaédi qui a dû relever les multiples défis pour se hisser au sommet de la recherche dans le domaine de la connaissance que les philosophes ont décrit comme modèle des science : « Mon souhait est que cette maison d’édition (Mathematical Research Publishers) puisse avoir des retombées concrètes et positives sur les pays africains en général et la Mauritanie en particulier en matière de recherche,  vecteur de développement et de progrès. » 

Bachelier de la série C en 1988, il s’est envolé pour la Tunisie pour faire à l’époque les Mathématiques fondamentales. Par la suite, l’appétit pour ces sciences pures de l’esprit grandissant, Toka Diagana poursuit son cursus à Lyon en France. Option : Maths pures. Depuis ; le palmarès ne cesse de s’avérer  très fourni. Car  l’illustre mathématicien mauritanien, Toka Diagana se hisse  non sans mérite à la chaire du Howard University. En 2007, Il est promu professeur plein avec la « tenure » à moins de quarante ans ; une rareté dans les universités américaines.  Auparavant il fait ses preuves au Collège Jean Jaurès (Villeurbanne) et au Collège de Thoissey (l’Ain); puis à l’Université Claude Barnard – Lyon 1 comme Attaché Temporaire d’Enseignement et de Recherche (ATER). Par la suite il  est enseignant-chercheur à Howard University à Washington DC, la capitale américaine. 

 

Lauréat en 2006 du prestigieux  PRIX CHINGUITT  décerné en Mauritanie aux scientifiques de renommée, Toka Diagana est l’auteur de trois livres dont « Pseudo Almost Periodic Functions in Banach Spaces » . Nova Science Publisher, New York, 2007. Un ouvrage fournissant au lecteur une introduction complète et accessible aux concepts de presque périodicité et de pseudo presque périodicité ; aussi bien que leurs applications aux équations différentielles abstraites, équations aux dérivées partielles, équations intégrales différentielles et équations fonctionnelles différentielles avec retard dans des espaces de Banach abstraits. 

 

Pr Diagana a jusque-là encadré quatre doctorats en mathématiques (Howard University) et en encadre plusieurs en ce moment. Ses anciens étudiants travaillent maintenant dans les domaines de la Défense, Finance, Marine Marchande (Navy), et l’Enseignement. 

Autant dire que les mathématiques ne sont pas à la portée des profanes. Mais elles n’ont plus aucun mystère pour l’enfant de Kaédi qui sait les manipuler depuis sa plus tendre enfance. Aujourd’hui son ambition est  d’appuyer beaucoup d’étudiants dans leur formation doctorale aux USA et surtout de contribuer directement à la formation, au plus haut niveau, des jeunes dans son pays. Et à l’heure où le souci est à l’encouragement des cerveaux au retour au bercail, le professeur Toka Diagana fait partie des initiateurs d’un document appelant à l’abrogation de la limite d’âge dans le recrutement au sein des institutions de l’enseignement supérieur. Histoire de donner la chance aux intellectuels ayant dépassé la limite d’âge fixée à 45 ans, de pouvoir servir dans leurs pays au sortir de leur cursus et expérience à l’étranger. 

Par ailleurs, le professeur Toka Diagana compte publier une série de livres (« E-Book Séries »)  consacrés à la  recherche de haut niveau en mathématiques. Ces livres seront consultables et téléchargeables gratuitement par tous les chercheurs dans le monde. « Ceci est a mon avis très utile notamment pour les chercheurs qui n’ont pas accès à  des bibliothèques bien fournies comme c’est le cas en Mauritanie. » Précise le mathématicien mauritanien qui note que l’E-Book Series sera dirigé par un collègue et ami australien. 

Mathématicien au service du développement Toka Diagana est membre de l’Académie Africaine des Sciences depuis 2009. Il dirige trois revues essentielles : Journal of Abstract Differential Equations and Applications » (JADEA), « Communications in Mathematical Analysis » (CMA), « The African Diaspora Journal of Mathematics » (ADJM) que publie  désormais le « Mathematical Research Publishers.»

Ce génie des sciences abstraites, c’est ainsi que l’ont décrit certains de ses compatriotes, a été élu membre de l’Académie Africaine des Sciences en  Novembre 2009. Déjà en 2002, il obtenait  le Merit-Based Award (Howard University, 2002-2009), entre autres consécrations.

Kaédien à Washington, ou tout simplement mauritanien aux USA, le Professeur Toka Diagana est sans nul doute un des rares intellectuels africains qui ont encore à cœur l’avenir de leurs pays. Cette conviction se traduit par la priorité à la recherche. La preuve : « Mathematical Research Publishers » accessible sur  http://math-res-pub.org/.

    Kissima

Source : La Tribune n°494


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann