Baba Maal: Président d’honneur du bureau mauritanien pour la promotion de la musique

12 03 2010

 

 

Vendredi 12 mars, vers 18 heures, une voiture 4X4 ralentit devant le siège du BMPM (bureau mauritanien pour la promotion de la musique). De la voiture, descend la star de la musique sénégalaise, le roi du yela, Baba Maal. Hawa Djiméra, cantatrice mauritanienne, entonne la chanson de bienvenue. A l’accueil, Ahmed Ould Abba, président du BMPM et plusieurs autres grands noms de la musique traditionnelle mauritanienne.

Baba Maal en tournée en Mauritanie, a été l’hôte du BMPM. « Quand nous avons appris que notre frère est arrivé chez lui, nous n’avons pas hésité à prendre contact avec lui et à l’inviter pour discuter de notre patrimoine communs » lance Ahmed Ould Abba à l’adresse du Roi du Yela.

Baba, a ajouté Ould Abba, « a trouvé la bonne recette face à la mondialisation uniformisante qui menace les cultures africaines. » Toujours s’adressant à Baba, il a dit : « Vous avez pu vous imposer, imposer votre art dans le monde entier. Nous en sommes fiers. » Ould Abba a ensuite présenté à Baba Maal « deux tresors humains vivant » de la musique mauritanienne : Sid ‘Ahmed Ould Ahmed Zeidane et Sidaty Ould Abba. 

Réponse de Baba Maal : «Je vous félicite car au-delà de la culture, vous contribuer au développement. Il ne peut y avoir développement sans l’avant-garde d’hommes et de femmes de culture. La Mauritanie m’a beaucoup bercée. Je suis de Podor. En face, il y a Lixeiba. J’ai traversé. A Podor, la moitié de la population parle Hassaniya. Ma propre maman parlait cette langue.

J’ai été accompagné par beaucoup d’artistes mauritaniens dont Dimi Mint Abba. Je suis très fier de votre Bureau car pour aller de l’avant, il faut s’organiser. Je suis prêt à vous accompagner, à mettre mon talent, ma voix…à votre service. En Mauritanie, il existe un creuset culturel immense que l’on ne trouve nulle part en Afrique. Face à la mondialisation, pour avoir sa place, il ne faut pas perdre son identité. »

Séance tenante, le roi du yéla a été désigné président d’honneur du BMPM. Il a accepté l’offre et s’est dit honoré.

Le BMPM regroupe plusieurs figure emblématique de la musique traditionnelle mauritanienne qui œuvre à la valorisation du patrimoine culturel de leur pays.

Khalilou Diagana
Pour Cridem 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann