MOHAMMED / LE VRAI VISAGE DU PROPHETE DE L’ISLAM

16 02 2010

 

 PAR MOUSSA HORMATALLAH 

 

PRESENTATION PAR ABDALLAH SIDYA EBNOU 

ADMINISTRATEUR CIVIL, ANCIEN  WALI, CHARGE DE COURS A L’ENA DE NOUAKCHOTT. 

 

  

Mohammed / Le vrai visage du prophète de l’Islam, par le Docteur Moussa Hormat-Allah, voilà un ouvrage qui mérite une place privilégiée dans l’abondante bibliographie inspirée par la vie et le message divin porté par le Prophète Mohammed (PSL).

 

En effet l’auteur de cette brillante recherche a eu le mérite de rappeler quelle est la réalité de l’homme attesté par tous ses contemporains et par les chercheurs  musulmans de toute origine, quelles sont à l’opposé les vaines tentatives faites par les faux juifs et les faux chrétiens (1)  pour déformer dans le sens négatif cette réalité et enfin, en guise de synthèse, quelles sont les qualités du prophète de l’Islam que d’aucuns n’ont pas pu découvrir ou souligner comme il se doit : l’homme de science, l’homme d’Etat, et le leader universel.

 

 Un autre mérite de l’auteur est d’avoir construit « une toile d’araignée » dans laquelle à l’instar de cet arthropode, il attire doucement mais fermement ses « victimes » (les mécréants) pour les conduire à accepter la réalité : le Coran est la parole d’Allah ; Mohammed est son prophète ; Tout ce qui est dans le Coran et tout ce que Mohammed a affirmé constitue une vérité éternelle.

 

 Il apparaît ainsi comme un andrologue de talent maniant avec dextérité tantôt implicitement, tantôt explicitement  l’outil pédagogique appelé « les questions/réponses » et se manifestant à travers une dialectique implacable :

 

Quel est le Vrai visage du Prophète de l’Islam ? Qui, parmi les doués de raison   ne se pose pas, hier comme aujourd’hui, cette question essentielle  pour toute l’Humanité ? : à La Mecque depuis 610, en Afrique orientale depuis 615, dans toute l’Arabie depuis 626, dans le Proche et Moyen Orient depuis 630  dans l’Asie Mineure et sur les bords de
la Méditerranée   depuis 640, en Asie  centrale et en Extrême Orient depuis 650,   en Afrique   sahélienne depuis 750 et  dans tous les continents depuis 1492 ?

 

Mais si la question se pose facilement aux  »doués de raison » la réponse attendue varie selon l’époque, le niveau, la personnalité et les antécédents religieux de ceux qui  la posent.

 

La Rissala (apostolat sur injonction divine) de Mohammed ayant bouleversé dès le départ l’ordre établi aux plans religieux, social, spirituel, économique et scientifique, il n’est pas étonnant qu’elle donne lieu à une levée de bouclier permanente surtout de la part de ceux qui se révèlent au grand jour, à travers le message divin parvenu à Mohammed (PSL), comme des injustes, des faux scientifiques ou des menteurs effrontés.

 

Injustes étaient et demeurent les esclavagistes, les semeurs de désordre sur terre, les malfaiteurs qui affament, terrorisent et spolient  l’immense majorité des êtres humains etc.

 

Faux scientifiques  étaient et  demeurent ceux qui croient que l’univers s’est crée de lui-même, pensant que la découverte de certaines réalités (« Big bang, Apex, trous noirs, galaxies » etc.),  suffit à elle seule pour dispenser l’univers d’un créateur.

 

Menteurs effrontés étaient et demeurent les faux juifs et les faux chrétiens qui ont déformé la religion de Moïse, et son amendement divin porté par le Prophète Issa Ebnou Mariam (Jésus), amendement qui annonce explicitement
la Rissala de Mohammed (PSL).

 

Mais si la question est posée à l’échelle de la planète, la réponse à laquelle sont parvenus ses auteurs a constamment varié selon leur époque, leur niveau intellectuel et leur appartenance sociale et/ou religieuse.

 

Ainsi,  le monde musulman, dominé par la croyance au sens apparent du verset coranique n° 7 de la sourate 3 « La famille de Imran (2) » a-t- il  longtemps décliné, de  peur de tomber dans l’hérésie, l’invitation à la méditation contenue dans les versets n° 82 (3) de la sourate « Les Femmes et n° 24 de la sourate Mohammed (4) ».

 

Cette « prudence » religieuse va conduire à une certaine paresse intellectuelle des penseurs musulmans  qui privilégieront en conséquence  une méditation admirative mais passive de l’univers et un refus doctrinal de toute discussion ou recherche approfondie à propos de son créateur.

 

Quant au prophète Mohammed (PSL) il est perçu par le monde musulman comme le dernier Prophète d’Allah sur terre, un modèle pour l’humanité, un homme qui possède entre autres deux qualités rarissimes : une moralité irréprochable et une objectivité absolue attestées par les versets n°4 de la sourate  Al Qalam (5) et n° 3 de la sourate « l’Etoile (6) ».

 

La charge émotionnelle, sous tendue par une admiration indescriptible, provoquée chez les compagnons du Prophète par son savoir (puisant sa source dans une  inspiration divine permanente), par son savoir être attesté par Allah (cf. les deux versets cités ci-dessus) et par son savoir faire qu’ils ont vécu quotidiennement de 610 à 632,  a empêché ces illustres témoins de méditer en profondeur sur le vrai visage de l’homme en dehors de sa mission divine.

En conséquence de cela  les messages laissés par les compagnons du Prophète et à travers eux  les chroniqueurs musulmans de 610 à nos jours ne s’appesantissent que  peu sur les qualités de l’homme d’Etat et du leader au sens communément admis.

Quant à l’homme de science et aux vérités scientifiques contenues dans le Coran, ses compagnons ont tout simplement évité par « précaution », de s’adonner à la moindre spéculation y relatives.

 

Le  sens de ces versets aux plans historique et scientifique demeurera longtemps méconnu et ne sera  découvert  qu’au fur et à mesure  de nombreuses recherches et seulement depuis moins de 50 ans.

 

Soit dit en passant, ces découvertes étaient programmées par Allah pour avoir lieu juste au moment où les mécréants au comble de leur puissance matérielle clament  tout haut leur  bon droit d’être sceptiques face aux messages divins contenus dans le Coran (6)

 

Tout à l’opposé la cohorte des injustes, celle des spécialistes de l’affabulation (faux juifs et faux chrétiens) ont essayé, d’abord en Arabie puis en Asie Mineure et enfin en Europe méditerranéenne d’étouffer l’Islam dans l’œuf.

 

Les croisades effectuées entre 1079 et 1270 sont la manifestation armée  la plus significative de cet élan d’hostilité.

 

Face à leur échec, une croisade intellectuelle massive, sournoise par certains aspects, insolemment visible par d’autres est en place depuis lors.

 

Entretenue par l’Eglise, notamment « sa fille aînée »,
la France, elle s’est traduite du 14ème au 19ème siècle par une abondante littérature hostile à l’Islam et une prolifération des missions d’évangélisation dans les 5 continents.

 

Elle est de nos jours financée et protégée par les puissances occidentales sous l’impulsion  de l’Etat  d’Israël  qui n’est autre chose  que l’avant-garde des armées de  l’Occident qui veut se donner bonne conscience après la vengeance d’Hitler des juifs allemands suite au différend qui l’opposa à leur bourgeoisie intellectuelle au début du siècle dernier.

 

L’Etat des  « croisés » juifs (Israël) monopolise en Occident la presse écrite et parlée, l’édition, la spéculation financière, et plus grave encore la conscience des élites : le Pape, le chef de l’Etat français ne se sont ils pas excusés auprès des juifs pour des faits auxquels ils sont totalement étrangers ?

 

Ce dernier élément de la puissance juive est en place depuis que, par un tour de  magie, les goyim ont inventé l’expression « la religion judéo-chrétienne » alors que les vrais juifs considèrent les chrétiens actuels comme des polythéistes.

 

Désormais  « Maître des mondes » selon la promesse du protocole des Sages du Sion, les juifs ne supportent plus la contradiction : entre 1939 et 1945  il y eut selon Israël six millions de martyrs juifs. Dire qu’il y eut un en plus ou en moins c’est du « révisionnisme », un crime pour Israël, un délit pour
la France, un anti sémitisme pour les occidentaux en général.

 

Face à cette levée de bouclier permanente contre l’Islam par ceux qui dominent le monde depuis le 16ème siècle,  comment expliquer la progression quotidienne de l’Islam si le  Coran n’était pas
la Vérité et si Mohammed n’était pas le prophète annoncé par
la Bible et l’Evangile ?

 

Comment expliquer que des hommes  de renommée universelle tels Goethe, Napoléon Bonaparte, Lamartine, Hugo, Garaudy, Bucailles, etc. ont-ils embrassé l’Islam dans un environnement aussi hostile ? 

 

Telle est brièvement évoquée l’économie de cet ouvrage qui, j’en suis sûr, occupera une place privilégiée dans la  littérature « islamophile ».

 

Que son auteur, le Docteur Moussa Hormat- Allah en soit remercié. 

 

________________________________________________________________

 

(1)                                    Les vrais juifs et les vrais chrétiens ont reconnu
la Rissala de Mohammed (PSL).

 

(2) C’est lui qui sur toi a fait descendre le Livre : il s’y trouve des versets renforcés – qui
la Prescription même- et d’autres qui peuvent prêter au doute. Les gens, donc, qui ont le dévoiement au cœur, en quête de dissension et en quête de d’interprétation, y cherchent ce qui prête au doute, -alors que  nul n’en sait l’interprétation, que Dieu ; – et ceux qui sont bien enracinés en la science disent : « Nous croyons : tout est de la part de notre Seigneur ! » Mais seuls ne e se rappellent sans cesse que les doués d’intelligence.

 

(3) Ne méditent-ils donc pas sur le Coran ? S’il provenait  d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes  beaucoup de contradictions !

 

(4) Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ?

(4)                 Et tu es, certes oui, d’un caractère éminent.

(5)                 Et il ne prononce rien sous l’effet de la passion.

 

(5)       Au verset n° 53 de la sourate n° 41 (les détaillés) il est dit :  « Bientôt Nous leur  ferons voir Nos signes  à tous les horizons, comme dans leurs propres personnes jusqu’à ce qu’il devienne évident que, oui, c’est la vérité » ,

Source : La Tribune Mauritanie N°488


Actions

Informations



3 réponses à “MOHAMMED / LE VRAI VISAGE DU PROPHETE DE L’ISLAM”

  1. 7 03 2010
    Patrick (Omar) Robert (11:52:36) :

    As-salamu alaikum wa rahmatu Allah wa barakatuhu,

    Vivant en France, je cherche à me procurer ce merveilleux livre de Moussa Hormat Allah intitulé « MOHAMMED, le vrai visage du prophète de l’Islam ».

    Je vous remercie par avance des renseignements et suggestions que vous pourriez m’apporter.

    Baraka Allahu fikum,
    wa as-salamu alaikum wa rahmatu Allah wa barakatuhu

  2. 20 08 2010
    Mastaki- william (17:22:05) :

    Bonjour,je suis content de vous avoir trouvé. Suis un jeune homme âgé de 26ans. je veux bien comprendre une chose car , je suis dans une confusion. Les uns parlent de Jésus et les autres parlent de Mohamed. si vous pourriez m’aider en me donnant un verset biblique qui montre les chrétiens que le prophète MOHAMED a été envoyé par DIEU. ça va me soulager, bonne compréhenssion.

  3. 2 09 2010
    pkrpoker (09:44:18) :

    votre article est passionnant

Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann