• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 30 décembre 2009

Les Echos de la Tribune Par Mohamed Fouad Barrada

30122009

Une loi controversée 

Pour  une croissance de 4%, il demeure selon l’argentier  de la République,  dans un contexte  de crise mondiale, nécessaire  d’augmenter  des taxes sur la télécommunication, les  carburants, la vignette de voitures et  le riz.  En parallèle, les agents et fonctionnaires de l’Etat seront,  d’après les arguments du ministre des finances,  servis à travers des indemnités spécifiques  aux logements  et aux transports.  Quelles  répercussions  sur la pauvreté, la lutte contre la corruption ?   

Le député opposant Ould Moine se focalisant  sur  le descriptif et le ’rétrospectif’ explique, quant à lui,  que «  la loi de finances  rectificative (LFR)  2008 autorise  un déficit  budgétaire  de 20, 74 milliards  correspondants  à 2,5% du PIB. Soit  une augmentation  de 6 ,9 milliards contre 13,82 milliards prévus dans la LFI 2008. Mais le déficit  réel   du budget  s’élève  à 59,5milliards soit 7,6% du PIB (…)  La  LFR 2009 creuse  le déficit budgétaire , il passera ainsi de 6,2 milliards  prévus dans LFI 2009 à 43, 106 milliards  soit 5,7% du PIB  auxquels s’ajoutent   une croissance de -1,6% en 2009  ce qui correspond à un déficit  de 52,042 milliards soit 6 ,8 du PIB. »  (Voir Nouakchott-info  du 23 décembre 2009).   Et de poursuivre que  «  d’importantes parties du budget, jusqu’à 60%, échappent  au contrôle parlementaire (…) Notre  système de gouvernance du pays   reste dominé  par l’exécutif, et malheureusement, la corruption fleurit  les institutions (le parlement, l’appareil judiciaire, la société civile, etc.) sont marginalisés ».    Les  plénières  du Parlement  sur le projet de loi  de  Finances 2010 décèlent  bien  des contrastes. Proposé par le ministère  des finances, discuté en conseil des ministres, rejeté en grande partie par l’opposition,   le voilà voté par la majorité. Après une discussion qui a duré plus de 13 heures, le projet de loi a été adopté par l’Assemblée Nationale et ‘approuvé ’, ensuite, par le sénat. Il s’équilibre en recettes  et en dépenses  à la somme de 359 milliards 711 millions  564 mille 199 ouguiyas. Ce qui se traduit par une progression de  3,69% par rapport au budget 2009.   

Les députés de la majorité saluent la qualité des documents  de la loi de finances  à travers   ses  aspects : lutte contre la pauvreté,  lutte contre   la corruption,  restriction du budget de fonctionnement,   augmentation de celui de l’investissement, etc.    Cependant,  l’opposition  souligne  son caractère flou qui relève des indicateurs évidents d’augmentation des prix. Et cela par l’effet des   fameuses taxes sus- mentionnées.     

m_barrada@yahoo.fr  Source : La Tribune n°481  




Mairie EL Makfaa / démission collective

30122009

 

Le journal arabophone  Soutt el Oumal ( la voix des travailleurs ) évoque , dans sa  publication  de 29 décembre 2009 que  la mairie de EL Makfaa  relevant de Basknou  ( Hodh Echarghi)  a fait l’objet  d’une démission collective  des conseillers municipaux.  Le but étant  l’organisation des élections anticipées    à l’instar de ce qui s’est  passé  au niveau de la Commune de Mbagne  et cela avec un quorum de 50%.    

Source: www.barrada.unblog.fr




Revue de presse urbaine par Mohamed Fouad Barrada

30122009

 

 Dans sa livraison d’aujourd’hui,  l’authentique  souligne dans une dépêche  la signature  d’un protocole d’accord entre  les maires de Mauritanie et du Congo.  Le  journal  Nouakchott info  reprend, aussi,   l’article  sur  le protocole d’accord  entre l’AMM   et l’AMC  déjà publié  dans   le site cun.mr  en mentionnant la source : CUN. Le rénovateur souligne, dans la même veine, qu’un accord a été  paraphé   dans sa rubrique FOCUS, sous le titre :   la CUN signe un protocole d’accord. 

- L’assainissement de la ville de Nouakchott,  titre, par ailleurs, le  quotidien de Nouakchott du 29 décembre 2009. On peut lire ainsi : « une centaine de camions-bennes, bulldozers et tracteurs, flambant neuf, frappés du slogan « Nouakchott ville propre » traquent partout les immondices. Cependant, faute d’un changement de mentalité des populations, il va être difficile de mener des actions véritablement pérennes. Là est tout le défi à relever pour les pouvoirs publics et la société. Il faut que les populations comprennent qu’une gestion pérenne des déchets a aussi des répercussions économiques, car la santé coûte très cher aux familles Car, malgré les efforts consentis, le comportement du citoyen est tel qu’il faut une approche de proximité, pour l’amener à changer d’attitude quant à la gestion de son environnement. Selon le chargé de communication de la société, M. Diop Mamoudou, instruction a été donnée par Claude Desrousseaux directeur général, pour qu’une campagne de proximité soit engagée dans les différents quartiers des neufs communes d’arrondissement de Nouakchott, en vue d’amener les populations à s’approprier de la gestion de leur environnement.  C’est dans ce cadre, qu’un premier jalon a été posé dans un quartier d’El Mina, non loin du garage Arafat, samedi 26 décembre 2009 dans la matinée. La réunion a regroupé des représentants de Pizzorno, ceux de la commune d’El Mina et des jeunes, femmes et adultes du quartier ciblé. A l’issue des discussions, un chef de quartier, M. Mélaïnine, un ancien banquier a été désigné » (idem) 

 

Horizon   

 « L’assemblée  Nationale adopte  le projet de loi portant assurance maladie. Le projet de loi a pour objet d’élargir  la base des travailleurs bénéficiaires en incluant, outre ceux de la fonction publique, les personnels  des établissements publics et les entreprises à capitaux publics. Il élargit également la base de l’assiette des contributeurs ». (NDRL du 30/12 /2009). 

-Hodh EL Gharbi, plaidoyer sur la participation de la femme à la gestion des affaires de la Communauté: «  Une journée de plaidoyer et de sensibilisation sur la participation de la femme à la gestion  des affaires de la Communauté au profit de notabilités, d’élus  et de représentantes des Coopératives féminines de  Tamchekett  s’est ouverte mardi à Aïoune .»(Idem).   

-Le journal  évoque, en outre,   la validation du projet de gestion des déchets dangereux en Mauritanie.   

www.cun.mr







bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann