• Accueil
  • > La Tribune
  • > Sports: Tournoi scolaire Sidi Mohamed Abass, édition 2008-2009/Dakar 2009 en Amérique du Sud!

Sports: Tournoi scolaire Sidi Mohamed Abass, édition 2008-2009/Dakar 2009 en Amérique du Sud!

9 01 2009

  Tournoi scolaire Sidi Mohamed Abass, édition 2008-2009:Le lycée Baobab en vert et celui de l’Ecole Et la Vie en rouge 

La 4ème journée du championnat scolaire Sidi Mohamed Abass s’est jouée la semaine dernière au niveau de la zone de Nouakchott. Occupant la première place de son groupe devant le lycée Sebkha et celui de Zem-Zem, le collège El Mina3 a crée  la surprise. Jusque là inconnu du public, le lycée Baobab a fait le sans faute alors que l’Ecole Et La Vie n’a rien vu.  Dans la poule A, le lycée Garçons2 occupe la première place avec 10 points. Une équipe du lycée des garçons  en bonne forme dans ces premières journées du championnat même si elle a battu difficilement  le lycée H Oumar Tall sur la petite marque d’1 but à 0 à l’issue de cette quatrième journée. Le lycée H.Saidou Nourou Tall arrive en deuxième position dans ce groupe avec 9 points sur 12.  Saïdou Nourou Tall joue mieux que Oumar Tall dans ce groupe. Oumar n’a récolté que 4 points pendant quatre matchs alors que Saïdou a moissonné 9. Le lycée El Mina s’accroche quant à lui à la troisième place avec 8 points. Les banlieusards espèrent mieux faire prochainement. Oumou El Ghoura n’a pas dit son dernier mot. Le lycée totalise 8 points. Oumou El Ghoura pense à la qualification au deuxième tour de ce tournoi. Dans ce même groupe, le lycée Kumballi souffre le chaud et le froid. Il a arraché 6 points. Dans sa cervelle la qualification et l’élimination se confondent. Kumballi est à la 5ème place.  Ecole Et La Vie en rouge dans le groupe de la mort  Dans le groupe B le collège El Mina3 s’est montré efficace occupant la première place du groupe de la mort où on retrouve le lycée Zem-Zem( champion en titre) et celui de sebkha vainqueur de la première édition. A l’issue de la 4ème journée, les collégiens d’El mina3 ont fait un match nul et vierge face au lycée Chems Dine. Un match très difficile pour les deux équipes. Le lycée Sebkha arrive en deuxième position avec le même nombre de points. L’équipe de Samba Dia ne veut pas rater le trophée de cette édition même si beaucoup de choses restent à faire. Les poulains de Samba Dia ont battu à la quatrième journée le collège El Mina1 sur le score de 2 buts à 1. Derrière le lycée sebkha, vient celui de Zem-Zem avec seulement 9 points. Le champion en titre a montré quelques lacunes au niveau de l’attaque. Ses attaquants ont souvent péché dans la dernière action. Mais c’est une équipe qu’il ne faut pas minimiser ni négliger du fait de son expérience dans ce championnat. Zem-zem a battu avec beaucoup de peines le lycée Savoir par 1but à 0 lors de cette 4ème journée. Le lycée des Nations ne cesse de pousser ses pions et de cueillir des points. L’équipe des Nations occupe la 4ème place avec 8 points derrière celui de Zem-Zem. Seulement un point les sépare. Le lycée Chems Dine a 7 points et ne veut pas mourir tôt dans ce groupe surnommé: groupe de la mort. Dans ce groupe le lycée Karama a laminé  le collège Teyarett2 sur le score de 6 buts à 3. Karama assemble 6 points et se positionne en force avec cette large victoire. Son prochain adversaire est averti. 

Le  lycée Ecole Et La Vie est en rouge dans ce groupe. Quatre matchs joués, l’équipe n’a moissonné qu’1 point. La Vie n’a rien vu. Sa qualification à la deuxième phase du championnat semble donc compromise. Pourtant cette équipe faisait des belles choses dans les éditions  précédentes. Pourquoi cet arrêt brusque de la Vie ? Est-ce que les bons joueurs sont allés à Université cette année ?  En tout cas rien ne va pour cette équipe. Il faut noter  que dans ce groupe, c’est le collège Teyarett2 qui ferme la marche avec 0 points. Là, le feu vert, on ne connaît pas.  Le Baobab en vert et Albaraka en force Dans le groupe C  le lycée Baobab a fait le sans faute à l’issue de la quatrième journée du championnat scolaire. Quatre matchs, quatre victoires synonymes de 12 points sur 12. Lors de la 4ème journée le lycée Baobab a battu celui de Dar El Ouloum par le score d’1 but à 0. La promenade  de santé de cette équipe fait trembler beaucoup d’équipes qui sont à deux doigts de leur qualification au deuxième tour. En tout cas la sauce de  la marmite du lycée Baobab est succulente. Le succès est toujours le fruit d’un bon travail. Espérons que le Baobab ne tombe pas dans les prochaines journées. Dans ce groupe le lycée Dar Naim occupe la deuxième place avec 10 points. Le Dar Naim a écrasé le lycée Toujounine sur le score de 3 buts à 0 lors de cette 4ème journée. Le lycée Salah Dine est à la troisième position  avec notamment 10 points. Il a battu dans cette journée le collège Arabe par 3 buts à 1. Le collège Ksar est à la quatrième place avec 7 points. Il a été battu pourtant  par le lycée Arabe sur le score d’1 but à 0 lors de cette quatrième journée. Dans ce groupe le collège Ryad2 ferme la marche avec 0 point.

Dans le groupe D, le lycée Albaraka est en force. L’équipe occupe la première place de ce groupe avec 10 points. Le collège Sebkha1 arrive en deuxième position avec 7 points. Pourtant les banlieusards ont perdu lourdement lors de 4èmes journée face au lycée El Jadida sur le score de 3 buts à 1.

Le collège Ryad1 occupe la troisième place avec 7 points également. La quatrième place est occupée par le lycée Abaghira.  Abaghira a fait un match nul et vierge contre Albaraka.

Il faut rappeler que la commission de pilotage challenge Sidi Mohamed Abbas informe les équipes participants au tournoi scolaire de football que ce dernier sera interrompu du 02/01/2009 au 19/01/2009. Un nouveau calendrier sera fourni en temps utile.

Par ailleurs, la commission de suivi pédagogique profitera de cette mini trêve pour effecteur son  travail de vérification auprès des établissements participants. Il est donc demandé aux chefs d’établissements de bien vouloir collaborer avec la dite commission.

Sy Mamadou  Dakar 2009 en Amérique du Sud:  C’est parti!  L’Afrique ne verra pas cette année  le Rallye- Raid  Dakar 2009. Les organisateurs ont préféré l’organiser en Argentine et au Chili.  En Amérique du Sud, les nouveautés, c’est la présence de spectateurs tout au long du parcours, conditions de course plus variées que par le passé et températures élevées. Organisé pour la première fois en terre sud-américaine du 3 au 18 janvier, le Dakar reste le Dakar, selon les organisateurs. C’est toujours le plus grand rallye du monde, le plus dur aussi, avec un plateau extraordinaire en termes de concurrents, dans deux pays sublimes, l’Argentine et le Chili. «  La compétition sera particulièrement rude, puisque nous avons tracé un vrai Dakar, avec les difficultés habituelles : de l’endurance, du tout terrain et des conditions de course redoutables. » Pour Étienne Lavigne, le directeur d’ASO (Amaury Sports Organisation), le transfert de la célèbre épreuve en terre sud-américaine, suite à l’annulation de l’édition 2008 en Afrique pour raisons de sécurité, n’implique aucune trahison à l’esprit du Dakar. Bien au contraire : « Nous revenons aux valeurs originelles de la compétition, la découverte, l’inconnu, l’aventure et le plaisir de parcourir de magnifiques territoires. »  Lundi 29 décembre, plus de 10 000 personnes se sont rassemblées à Tigre, dans la banlieue nord de la capitale argentine, pour la présentation des équipes locales. Du 30 décembre au 2 janvier, des dizaines de milliers de spectateurs sont venus admirer les véhicules et approcher les pilotes à La Rural, centre d’expositions situé au cœur de Buenos Aires où se déroulaient les vérifications techniques. Et la ville devait être paralysée, le 2 au soir, pour le départ symbolique des 530 motos, voitures, camions et quads au pied de l’obélisque, emblème de la capitale, avant le retour à La Rural et le démarrage de la course le 3 au matin.  La présence de spectateurs représente sans doute l’une des plus grandes nouveautés de cette édition du Dakar. En Argentine et dans une moindre mesure au Chili, les sports mécaniques font partie de la culture nationale et réveillent les passions. Les concurrents qui ont déjà participé au rallye de Córdoba, étape très attendue du championnat mondial, ou encore au Rallye Las Pampas, en savent quelque chose. Pour la première fois dans un Dakar, les organisateurs ont prévu des zones où le public pourra voir passer les concurrents. Et on s’attend également à voir beaucoup de monde dans les villes qui accueilleront les compétiteurs. C’est une motivation supplémentaire pour les pilotes. Source: La Tribune n°430


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann