Hodh Gharbi /actu

24 12 2008

Hodh  Gharbi 

Saisie de 14 kilogrammes de Hashis  

Le trafic illicite n’est pas un phénomène nouveau en Mauritanie. Le pays, étant un trait d’union  entre l’Afrique noire et  le Maghreb Arabe, et aussi une porte vers l’Europe, se confronte  à des problèmes liés au trafic illicite. Les forces de sécurité mauritaniennes  ne cessent de découvrir de trafiquants de cocaïne et de hashis indien, depuis des années 90, mais  elles n’arrivent pas à démanteler les réseaux. 

L’arrivée des compagnies de bus reliant Nouakchott à Bamako, Niamey et Ouagadougou, a certainement soulagé  les voyageurs. Mais cette liaison  a aussi  généré plusieurs problèmes sécuritaires et surtout le trafic de stupéfiants. A plusieurs reprises les contrôleurs détectent des traces de stupéfiants. 

Cette semaine la police de kobéni  a saisi 14 kilogrammes de hashis  indien en deux reprises à l’espace de deux jours.    

Un apprenti  burkinabé d’un bus de SONEF Transport, Ghassoum Harouna  a été arrête par la police  avec 12 kilos de hashis. Ghassoum voulait contourner la frontière à Gogui mais il n’a pu surprendre la vigilance de la  police de Kobeni. Interrogé par  la justice d’Aioun, le malfaiteur a déclaré son innocence en disant que c’est un malien  répondant au nom de Abdou, résident à Bamako qui   lui a confié  le colis pour le remettre à Moulaye Sidibé résident  à Nouakchott .Et il a par ailleurs ajouté qu’on lui octroiera une somme de 50 000 ouguiyas s’il aura accompli la mission. Pour preuve Ghassoum  a exhibé un papier sur lequel  sont mentionnés le nom et le numéro du destinataire. Le procureur du  Tribunal d’Aioun  alerta la police de Nouakchott pour l’acheminer à Aioun .Dans 48 heures monsieur Sidibé fut entre les mains de la justice d’Aioun. Sidibé avoua, dès la première interrogation que l’expéditeur lui n’est pas inconnu mais  jamais il n y a eu  des opérations de ces genres  avec lui. Les deux suspects sont sous les verrous. 

Le lendemain  de l’arrestation  du burkinabé, un Sénégalais, Lobatt Dieng   fut arrêté par la police de Kobeni avec plus d’un kilogramme de hashis indien .Dieng prenait place dans un bus aussi .Le malfaiteur a laissé entendre qu’il est neveu de l’ancien président du Sénat Dieng Boubou farba. Lobat  Dieng  a rejoint Ghassoum et Sidibé en attendant leur procès. 

                                                        Adama Sy cp Hodh El Gharbi 

  

  Lycée d’Aioun, les élèves témoignent le manque d’intérêt aux études  

 Le mardi dernier,  les 35 salles du lycée d’Aioun furent dessertes  entre 10 heures et midi. Le lycée fut un champ  de jet de pierres. Ce fut la manifestation des élèves pour soutenir le journaliste irakien,’’ lanceur de chaussures’’ au président Américain George w Bush lors de sa conférence de presse à Bagdad .Les élèves réclamèrent  la libération immédiate et inconditionnelle du journaliste. 

Après le lycée, les manifestants  se présentèrent à la wilaya pour montrer leur mécontentement de l’arrestation du journaliste et brandirent leurs chaussures pour compatir avec l’acte du journaliste. Cependant on remarque une centaine fierté chez les manifestants, qui  pour eux, le journaliste a  montré  au monde entier, malgré sa sécurité il est vulnérable. 

Au vu des professeurs  ou de l’administration les élèves témoignent  le manque d’intérêt  qu’ils accordent aux  études. Il suffit d’un petit événement pareil pour que les élèves se retrouvent hors des classes et sèment  le désordre. Bizarre dans tout ça, les élèves n’ont jamais manifesté pour l’amélioration de leur condition  d’études. Quand est- ce que  les mauritaniens s’occuperont de leurs affaires ? Comme dit un proverbe tunisien il est bon  d’être les phares des autres, mais d’après avoir fut une lampe à la maison. 

                                       Adama Sy 

Hodh El Gharbi 

 Pénurie de Gasoil  

Le mardi dernier
la Wilaya du hodh El Gharbi  est marqué par une pénurie  du gasoil. Une seule  station à Aioun possédait du carburant et les stations  à Tintane, Doueyrara, kobéni n’avaient  aucune goutte   . Les voitures faisaient la file indienne  à la seule  station qui possédait le gasoil.  Une question adressée aux transporteurs sur la cause de cette pénurie, la réponse  est unanime : les pompistes refusent de s’approvisionner  en hydrocarbures parce qu’ils prévoient la diminution de ceux-ci dans les jours à venir. 

                Adama Sy Cp Hodh El Gharbi 

  


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann