NOUADHIBOU:

1 12 2008

 

 SOUTIEN AU HCE :CONVICTION OU HURLEMENT AVEC LES LOUPS? 

17! C’est depuis le 07 août 2008 le nombre ‘d’initiatives de soutien au Haut Conseil D’Etat , à sa tête le génèral Mohamed  Ould Abdel Aziz’. 

Ces initiatives se sont accelérées .Car les premieres semaines du ‘mouvement rectificatif’ n’ont pas suscité d’enthousiasme particulier chez les populations en prise avec un quotidien de plus en plus difficile. 

Il a fallu attendre les  mois d’octobre et novembre pour voir des initiatives éclore ça et là.Comme si les cadres , notables , societé civile , oulémas …attendaient pour y voir plus clair.Pour voir qui de Sidi Ou de Aziz l’emporterait.Maintenant qu’il est presque sûr que le génèral a pris le dessus sur le marabout , les loups sortent du bois.Cela est surtout vrai de la part d’hommes politiques d’envergure ( régionale du moins ) , d’hommes d’affaires et de quelques cadres de moindre importance joindre leur voix à celle des autres pour ‘soutenir le mouvement rectificatif , à sa tête le génèral Mohamed Ould Abdel Aziz et ses réalisations gigantesques en un temps record’. 

Les premiers soutiens affirmés du génèral furent ici de jeunes cadres sans expérience politique , en tout pas trop marqués , et sans grands moyens.Puis ce fut au tour de la societé civile ( ONG , associations , coopératives féminines …) de saluer ce changement.Ces soutiens organisérent des marches , des meetings  , des conférences et campagnes de sensibilisation.Car les premiéres mesures prises par le nouveau pouvoir allaient en leur faveur : visites dans les quartiers pauvres , dimunition des prix , opération ramadan.Ce soutien dû aussi au désir d’émerger de ces gens , de se mettre en valeur.Dans leurs slogans revenait sans cesse ‘ renouvellement de la classe politique , rupture avec les méthodes du passé’. Un cadre actif dans les ‘moubadara ‘ affirme :’ On ne peut avoir étè et être.Ils ( les anciens ) ont applaudi Ould Taya , le 08 août ( Hanena) ,Ely, Sidi.Ils devraient se gener d’applaudir de nouveau.’ C’est en fait une querelle des anciens et des modernes. 

Un ex-barron du PRDS pense , lui , que ‘ceux qui s’agitent depuis le 06 août n’ont aucune assise.Nous leur montrerons que nous sommes incontournables.’ 

Incontournables ? C’est dans ce cadre que certains ont voulu replacer le’ meeting -monstre’ organisé ce jeudi 20 novembre .En terme de participants , c’est en effet le plus grand.Grand d’autant plus qu’il a vu la présence de nombreux parlementaires venus de Nouakchott dont Me Ould Maham , député et président de la haute cour de justice , du sénateur d’Akjoujt Cheikh Ould Mohamed Zenagui , du maire d’Akjoujt Sidi Ould El Mane… De nombreux élus de Nouadhibou , directeurs et chefs de service , hommes d’affaires ont assisté au meeting.C’est la seule différence avec les autres meetings : Raisons du changement , réalisations du HCE , refus de l’isolement de
la Mauritanie , anathèmes sur le régime déchu … 

Un cadre favorable au renouvellement de la classe politique a affirmé que le général ‘ nest pas dupe de ce soutien de derniére minute’ Un autre ajoute ‘ Ils sont cuits. Les BR (renseignements) les ont fichés comme pro- Khattou ou Sidi. C’en est fini d’eux.’ 

Les initiateurs affirment eux que ce meeting n’est pas choisi au hasard : La date du 20 Novembre coincide avec la fin de l’ultimatum européen.’ Nous avons voulu montrer par là notre refus de toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures du pays.Ce meeting est destiné à la communauté internationale.’ 

On le voit , c’est  une vraie bataille de positionnement qui se livre à Nouadhibou , à grands renforts de médiatisation ( TVM). Un ‘ancien’ mécontent nous dit :’Même les images sont manipulées. Nos interventions sont omises exprès. On ne peut pas accepter ça.’ 

Curieusement les organisateurs n’ont pas voulu se mettre en avant :Ils n’ont pas intervenu et rares étaient ceux parmi eux qui sont sortis à l’écran en gros plan.’ Nous ne souhaitons pas nous mettre en avant Bien que ce soient nous qui sommes à l’origine de cette grande initiative’ nous confie un homme d’affaires. 

Soit. Cela n’a pas empêché qu’une liste ne soit remise au député Ould Maham , liste comprenant noms , fonctions et adresses des organisateurs. Qui y figure ? Secret défense. 

Ils ne sont pas les seuls à se prêter à ce jeu : Tous les organisateurs d’initiatives joingnent à leur cassette une liste oû figurent en place , vous vous en doutez , les noms et fonctions des proches .Au cas oû… 

Mais un observateur résume bien cette situation ubuesque : Les postes sont déjà pris.Il ne reste que des miettes. Soit on en veut par là. 

Athié Youssouf 

CP.NOUADHIBOU 

 

Source :
La Tribune n°425


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann