• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 15 septembre 2008

Les Echos de La Tribune Par Mohamed Fouad Barrada

15092008

Les Echos de La  Tribune Par Mohamed Fouad Barrada  

A suivre la scène politique de près, on peut dire  que les rivalités seront entre Ely Ould Mohamed Vall et un autre puissant  candidat. Le  président du haut  conseil d’Etat serait-il ce candidat ? Le général Ould Abdel Aziz  est incontestablement  fort avec l’appui des députés frondeurs. Ils sont une cinquantaine de  députés sans compter les sénateurs. Le député Saleh Ould Hanana a déclaré, tout récemment, sur les ondes de RFI   que son camp (les pros généraux, NDR) est, malgré  le retrait des députés du RFD  du clan militaire, toujours majoritaire. L’ancienne opposition reste, en dépit des convergences des intérêts, divisée. Deux courants  politiques se manifestent : le premier c’est celui du Front National pour la Défense de la Démocratie et le second  n’est que le RFD et l’AJID. Bien que le leader du RFD ait entamé des pourparlers avec les principaux  chefs de file du FNDD, la force contestataire  du renversement du régime civil n’en demeure pas plus unie. Ce qui laisse penser que même s’il y aura un consensus politique, il serait difficile pour eux de s’unir pour proposer un seul candidat. Le FNDD déclare publiquement qu’il est avec un retour inconditionnel de Sidi Ould Cheikh Abdalhi, alors que Ould Daddah  exige sa démission. Il semble aussi   que la classe politique  peut trouver  un terrain d’entente pour une sortie honorable pour les militaires. Mais ce qui ne fait pas l’unanimité c’est la  candidature de l’homme fort du pays, le président du haut conseil d’Etat, le général Ould Abdel Aziz  ou l’un de ses alliés. Toutefois, l’option du retour de Sidi au pouvoir peut être une option provisoire afin qu’il puisse organiser des élections anticipées. Cette option peut aussi être écartée. Cela dépend de négociations  entre la  classe politique et les militaires.    

En tout état de cause, deux cousins peuvent se présenter aux mêmes élections, notamment Ely Ould Mohamed  Vall et le Général Ould Abdel Aziz.   Ely bénéficie d’une grande aura dans les pays occidentaux. D’ailleurs, il paraît qu’il a l’appui    de  la France. Ce  pays  peut toujours basculer  la donne politique en Mauritanie.  « Après avoir mobilisé ses relais à l’étranger, Ely Ould Mohamed Vall s’attaque au front intérieur, afin d’obliger les généraux à organiser une présidentielle où aucun d’entre eux ne sera  candidat puis barrer la route au retour de Ould Cheikh Abdallahi, ce qui lui garantirait une reconquête, en douceur, de la Présidence de la République », note le site taqadoumy Toutefois,  il est évident que les enjeux tribaux seront  déterminants dans les prochaines élections. Pour ne  pas affaiblir la force de deux cousins, une donne s’impose : c’est celle du choix entre les deux. Un choix qui ne sera pas facile. Les deux hommes sont pour le moment  forts et puissants. En effet, l’ancien président du CMJD s’active. On  évoque  aussi  qu’il a invité   Moktar Ould Elemine (député), Dane Ould Ethmane (ex-secrétaire général de ministère) et Khatry Ould Dié afin qu’ils rompent le jeûne du Ramadan, chez lui.  Le but étant de trouver des alliés au sein du parlement. Sur le plan médiatique un blog portant  son nom était crée pour tester les internautes.  En revanche, le général  Ould Abdel Aziz ou son candidat  bénéficieront  d’une assise parlementaire solide. D’autant que le général  est le chef actuel des forces armées, chef de l’Etat.        

m_barrada@yahoo.fr

Source : La Tribune n°416 




Actualités

15092008

*Coupure d’électricité

Dès la première semaine de ramadan les quartiers périphériques de la ville de Nouakchott ont fait  l’objet de plusieurs  coupures d’électricité. Ces coupures ont provoqué le bousillage   des appareils de certaines maisons. Cependant, les usagers  ne sont pas organisés pour défendre leurs intérêts.  Notons que dans cette période estivale, les machines de la  société mauritanienne d’électricité   souffrent souvent des arrêts dus à la montée de la vague de chaleur.  

*Baisse de prix de produits de première nécessité

Les nouvelles boutiques qui ont vu le jour pour aider les citoyens en cette période de ramadan sont considérées comme étant des bons actes de la part des actuels dirigeants. Les citoyens  encouragent  cette initiative mais une question centrale s’impose : jusqu’à quand ces prix seront acceptables et acceptés par les populations. Une autre nouvelle qui peut jouer en faveur de la baisse de prix. C’est celle de la baisse des prix du baril du pétrole. Mais les ventes du pétrole se base sur des contrats à terme. Ce qui sous-entende que  le pays peut bénéficier  de cette baisse après  trois mois. Le prix du baril est actuellement de 110 dollars. Mais la donne extérieure doit être analysée  avec beaucoup de vigilance.

*Office national du tourisme

 Un employé de l’office national du tourisme, nous a informé que le mois passé   les salariés n’ont pas eu leurs salaires à temps.  Ces derniers  n’ont reçu aucune justification de la part de leur direction. En gros, le  retard des salaires  n’a pas été justifié.   Il a précisé aussi  que l’ONT fonctionne suivant un ordre de  favoritisme et que l’actuel directeur ne traite pas les délégations du tourisme régionales selon les mêmes points d’égalité.  

*Les familles de détenus de salafistes se plaignent du fait que leurs frère et  fils sont maltraités. Elles  évoquent qu’ils ne mangent plus. Et qu’auparavant,  les gardiens de  la prison leur ramènent le dîner de rupture du jeûne que tardivement. « Hier les gardiens nous ont ramené leurs dîner  complet. Il est   fort probable que nos fils et frères  entament  une grève contre la fin », précise l’une des parentes des détenus, avent d’ajouter que  «  Les détenus  doivent être jugés le plutôt possibles ». « Plusieurs d’entre eux sont détenus sans que des accusations soient adressées contre eux. La police n’a trouvé chez eux  aucune trace prouvant leurs implications dans les attentes ou des actes terroristes », martèle-t-elle avec amertume.      

MFB

Source :  La Tribune n°416







bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann