DECLARATION

7 08 2008

Après la prise du pouvoir par le Conseil d’Etat suite aux différentes crises politiques, économiques et sociales qu’a connues le pays, nous, Partis de l’Opposition Démocratique signataires de ce communiqué,

- Oeuvrant pour la concrétisation des objectifs de réforme et de changement qui constituent les fondements de notre projet politique commun ;

- Soucieux de la préservation de la paix civile et de la stabilité dans le pays ;

- Attachés au bon fonctionnement de nos institutions démocratiques ;

Invitons le Conseil d’Etat à engager des concertations sur les points suivants :

Définir la durée de la transition qui doit garantir un retour rapide à une vie constitutionnelle normale ;
Définir le contenu du programme de la transition, en concertation avec les différents acteurs politiques du pays ;
Associer l’ensemble des acteurs politiques à la conduite du programme de la transition et choisir les personnes en charge de son exécution selon les critères de compétence et de probité ;
Présenter des garanties sérieuses pour la tenue d’élections libres et transparentes.

Nous considérons que ces mesures seront de nature à éviter la reproduction des erreurs du passé qui ont entaché notre processus démocratique et ont été la cause principale des dysfonctionnements ayant abouti aux différentes crises vécues par le pays.

Nouakchott, le 07 août 2008

Alliance pour la Justice et le Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR)

Mouvement pour la Démocratie Directe (MDD)

Parti Mauritanien pour l’Unité et le Changement (HATEM)

Rassemblement des Forces Démocratiques (RFD)


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann