Repères de La Tribune

29 07 2008

Repères de La Tribune 

 

Le Général de Brigade Ould Ghazwani à Néma 

 

Le Général de Brigade, Mohamed Ould Ghazwani, chef d’état-major de l’Armée nationale, a supervisé, jeudi dernier à Néma, la sortie de la 31ème promotion de sous-officiers de l’Armée nationale. Cette 8ème promotion, formée au sein de l’Ecole Nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) de Néma, est composée de 38 sous-officiers ayant subi une instruction de 9 mois dans des domaines aussi importants que variés que les techniques de combat, la transmission, la topographie et l’assistance humanitaire, entre autres.

Les nouveaux sous-officiers, recrutés à l’issue d’un concours direct et préparés pour intégrer la vie militaire, renforceront désormais les rangs de l’armée nationale et contribueront à la réalisation de la noble mission confiée à ce corps. La cérémonie organisée pour la circonstance a comporté une levée des couleurs, une prise d’armes, un défilé militaire et une présence sensible du public venu partager avec les militaires la joie de cet événement.

Le général de brigade s’est dit honoré de superviser, au nom du Président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, chef suprême des Forces Armées, la sortie de cette promotion. Il a transmis aux officiers, sous-officiers et soldats les salutations du Président de la République, sa confiance et ses instructions visant à améliorer le niveau de formation des cadres des forces armées nationales et la promotion du corps afin d’accompagner l’évolution technologique et d’être en mesure de faire face aux dangers de l’avenir et de ses défis.

Le chef d’état-major national a souligné l’importance de la formation des sous-officiers, eu égard à leur rôle dans l’intégration et la cohésion au sein des rangs de l’Armée. Il a exhorté les membres de la promotion, baptisée feu Yahya Bandjougou, à persévérer dans le sens du renforcement de leurs compétences techniques, de leur condition physique et de conserver le bon moral pour assurer un meilleur rendement des soldats.

Le Général Ould Ghazwani a également évoqué l’importance du recyclage assuré par l’école avant d’inviter les sortants à œuvrer pour devenir un exemple à suivre en matière de responsabilité et de loyauté, indispensables dans le service militaire. Il a enfin remercié la direction de l’école et le personnel d’encadrement pour leurs efforts qui ont permis la sortie de cette promotion.

Dans le mot qu’il a prononcé à cette occasion, le colonel Abass Alassane, commandant de l’école, a indiqué que la présence du chef d’état-major de l’armée à cette cérémonie atteste de l’intérêt qu’accorde les plus hautes autorités militaires du pays à la formation des cadres de l’Armée nationale. Il a ajouté que les éléments de cette promotion ont acquis les compétences requises pour intégrer la vie militaire avant de remercier tous ceux qui ont contribué à la formation de la promotion.

L’ENSOA a assuré, par ailleurs, cette année la formation de 114 stagiaires de niveaux différents, brevet d’aptitude n° 2 (bac) pour passer du grade d’adjudant à celui d’adjudant-chef, certificat interarmes (CIA) pour passer de sergent à sergent-chef et de certificat d’aptitude n°2 permettant aux caporaux de passer au grade de sergent.

L’Ecole est opérationnelle depuis 1999. Elle a pour mission de dispenser une formation générale destinée à favoriser l’adaptation des futurs cadres au milieu militaire et de préparer l’élève sous-officier à son premier emploi au plan moral, physique, technique et tactique. Elle assure également la formation et le perfectionnement des sous-officiers du cadre général au moyen de différents stages à raison de deux sessions par an.

Malgré la qualité des services assurés par cette institution, l’école, est confrontée à des difficultés liées à l’insuffisance du personnel d’encadrement et à l’état des infrastructures.  (avec AMI)

 

Internet dans l’Administration mauritanienne

 

Le ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, Moutapha Ould Hamoud a indiqué que les technologies nouvelles sont devenues aujourd’hui un moyen efficace de progrès économique et d’amélioration des compétences des personnes en plus de la possibilité qu’elles offrent pour tirer profit des expériences des autres.

Le ministre qui parlait à l’occasion de la clôture des festivités marquant le 10eme anniversaire de l’introduction de l’Internet dans l’administration mauritanienne a insisté sur la nécessité de changer de mentalité et de conduite en vue de tirer profit au maximum de ces technologies.

Dans leurs recommandations, les participants à la célébration ont appelé à la mise en place d’un cadre juridique pour la formation dans le domaine de l’Internet, à disponibiliser des statistiques précises des fonctionnaires capables d’utiliser le réseau de l’Internet et à encourager ceux qui ont de grandes capacités en la matière à travailler dans le secteur public.

Les deux derniers jours avaient connu, dans les locaux de l’ENA à Nouakchott, diverses activités commémorant le 10eme anniversaire de l’introduction de l’Internet dans l’administration mauritanienne sur le thème: » l’Internet, un outil de modernisation au service du citoyen ».

Ces festivités ont comporté l’organisation d’une exposition dans laquelle ont participé des établissements nationaux et étrangers et qui a mis en relief le rôle joué par le département concerné dans l’exploitation de l’Internet dans les domaines de la formation à distance, la gestion des correspondances par e-mail, l’équivalence des diplômes, l’organisation des concours et certaines mesures administratives.

La cérémonie de clôture s’est déroulée en présence du ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’urbanisme, des conseillers à la primature, de secrétaires généraux de plusieurs départements ministériels et d’autres personnalités nationales et internationales. (AMI)

 

A propos du Sahara

 

Une délégation marocaine a remis jeudi au Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, un message du Roi Mohamed VI sur l’évolution de la question du Sahara, a-t-on appris de source officielle à Rabat. La délégation chérifienne était composée notamment du chef de la diplomatie marocaine, Taieb Fassi Fihri et Mohamed Yassine Mansouri, Directeur général des Etudes et de la Documentation (renseignements généraux), a indiqué la presse marocaine. Aucun détail n’a été fourni sur le contenu du message royal, qui intervient une semaine après la décision de maintenir en poste, le médiateur onusien au Sahara, le néerlandais Peter Van Walsun.

L’Algérie, l’Afrique du Sud et le front Polisario, avaient émis des réserves sur la question, après que M Van Walsun avait affirmé, en avril dernier, que l’option indépendantiste au Sahara était «irréaliste».

La délégation de Rabat a, pour sa part, rappelé les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU sur «l’approfondissement des négociations, de manière substantielle sur la base du sens du compromis et du réalisme, principes sur lesquels a été construite l’initiative marocaine d’autonomie dans le cadre de la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale du Maroc», a ajouté la même source. Le Maroc avait proposé en avril 2007 un plan d’autonomie au Sahara (250 000km 2) pour trouver une issue au conflit l’opposant au front séparatiste du Polisario depuis fin 1975, date du retrait du colonisateur espagnol. Le territoire se trouve, depuis, sous la souveraineté chérifienne, effective. Le Polisario, basé en Algérie, réclame un référendum «d’autodétermination» jugé «inapplicable» par Rabat, qui se trouve désormais conforté dans sa proposition d’autonomie, considérée comme «unique solution envisageable» pour sortir de «l’impasse» qui dure depuis 33 ans. Arrivées à leur quatrième round, en mars dernier, les négociations de Manhasset (à la banlieue New yorkaise) sous l’égide de l’ONU, achoppent sur les positions opposées des protagonistes.

Outre le Maroc et le Polisario, les pourparlers sur le Sahara, entamés depuis juin 2007, se

tiennent en présence de l’Algérie et de la Mauritanie, en leur qualité d’observateurs. (APA)

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann