Challenge Sidi Mohamed Abass, édition 2008

24 03 2008

Challenge Sidi Mohamed Abass, édition 2008: 

 

 

Le lycée Zem- Zem vainqueur 

 

C’était le samedi 21 mars 2008 dans un  stade olympique de Nouakchott plein à craquer que les   lyciens de Zem-Zem ont remporté la quatrième édition du Challenge Sidi Mohamed Abass contre les poulains de Dahi Ould Taleb du lycée Salahdine sur la petite marque d’1 but à 0. 

Une finale de football qui restera longtemps dans la mémoire des Jeunes nouakchottois pour sa bonne  organisation, mais aussi pour  la belle prestation et la qualité de football pratiqué par les deux équipes finalistes. 

 

 

Il est 14h00 quand les gradins du  stade olympique se sont à moitié remplis. Le match est prévu à 17h30. Une heure plus tôt, il n’y avait plus de places. Que faire ?

A l’extérieur du stade, les policiers refoulent des gens qui voulaient entrer. Même des  invités venus en retard sont arrêtés et refoulés par les policiers. Ils ne voulaient pas rater cette finale très attendue. Alors, la tension monte entre eux et les policiers. Mais rien ne fera céder les forces de l’ordre qui semblent ce jour-là respecter les ordres.

A l’intérieur l’ambiance est exceptionnelle. Thiarthioura et ses amis en avaient la charge. Au rythme des tam-tams. On assiste  à des danses vraiment de toutes sortes. Avec des masques, ils se jettent par terre. Ils font des sauts. Ils se congratulent. Ils font des combats de lutte traditionnelle……

 

On n’oublie pas le président de
la CUN !

 

La chaleur de la finale est exceptionnelle. Une atmosphère rare.

Quand le présentateur DJ Edouardo plus connu au Sénégal qu’en Mauritanie, prononce le nom de Moulay Abass, les jeunes crient de joie. Certains n’hésitent pas à dire « oui, Moulay, c’est une perle rare ! » Sur la tribune  latérale droite, les jeunes chantent « Moulay ! Moulay ! Moulay ! ».

Certaines personnalités venues pour la circonstance n’en croient pas à leurs yeux. « C’est vraiment extraordinaire ». C’est une phrase que tout le  monde prononce.

 A  17h30, sur la pelouse, le ministre de
la Jeunesse et des Sports, le président de
la Communauté urbaine et le wali de Nouakchott viennent saluer les deux équipes. Auparavant  DJ Edouardo venu du Sénégal a  oublié de citer le nom du  président de
la Communauté urbaine  de Nouakchott dans sa présentation. C’est lui même, Ahmed Ould Hamza, qui va protester auprès de Moustapha président de la commission d’organisation du Challenge Sidi Mohamed Abass. Il devait suivre le ministre pour  saluer les joueurs sur le terrain.  Le ministre Mohamed Ahmed Ould Yarg s’arrête et regarde le président de
la Communauté urbaine de Nouakchott protester vigoureusement. La rectification a été vite faite. Et tout rentre dans l’ordre maintenant.  Ensuite l’hymne national accompagné de chants de la troupe artistique conduite par Selamy et Assane Moctar Fall, peut être joué. C’est une première là aussi.

 

Le ballon danse le Yéla

 

 17h38 minutes, coup d’envoi de la finale. L’équipe du lycée Zem Zem, forte de son succès en 2006, fait une pression sur son adversaire le lycée Salahdine qui joue sa première finale du Challenge Sidi Mohame Abass. A la 2ème minute de jeu, Zem Zem obtient son premier coup franc à l’entrée de la surface de réparation. Les défenseurs de Salahdine se bousculent avec les attaquants de ZEM ZEM mais le tir ne donne rien. Le public s’enflamme quand même puisque les jeunes démontrent un football agréable avec des dribles de qualité. La vitesse de leur course est impressionnante.

Moctar Abba qui porte le numéro 8 de Zem Zem fait régaler le public à  chaque  touche de balle. Incroyable joueur, il a une maîtrise parfaite du ballon. Dans la surface de réparation adverse, il sème à chaque fois la panique.  Son coéquipier Khaled Moctar, lui aussi, fait  danser  le Yéla (la danse pulaar) au milieu du terrain. 

A la 18ème minute, Moctar Abba, reçois le  ballon sur le coté droit à l’entrée de la surface de réparation sans se poser de questions, d’une reprise spontanée, le gardien de Salahdine est battu. Mais l’arbitre de touche estime qu’il y a hors jeu. Pourtant il ne l’est pas selon les observateurs. Le public siffle.

Le lycée Salahdine  n’en démord pas. Il  procède par des  contres très dangereux. Malgré tout les deux équipes sont envoyées aux vestiaires par l’arbitre central sur le score de 0-0.

Le saut  en  parachute  prévu à la pose, sera annulé à cause de mauvaises conditions météorologiques. 

Moulaye Abass et ses amis venus de France  ne sauteront  pas cette année. Le public sera bercé au rythme de la musique militaire pendant toute la mi-temps.

A la reprise, les poulains de Mohamed El Housseiny du  lycée Zem Zem, change de tactique. Ils  deviennent de plus en plus agressifs. Ils multiplient des occasions de buts sans parvenir à trouver la faille.

 

Pression sur Salahdine et but d’Abba

 

Le lycée Salahdine souffre à la défense mais n’encaisse  pas de buts. Les attaquants de Zem Zem manquent d’intelligence dans la dernière passe. Mais à  la 55ème minutes   Moctar Abba, encore lui, dans la surface de réparation  saute plus haut que tout le monde  pour la reprise d’un centre venu du côté gauche, d’une tête impeccable, il ouvre le score. C’est son 29ème buts dans le Tournoi Scolaire Sidi Mohamed  Abass. 1 but 0 en faveur  donc du lycée Zem Zem. Le public jubile.

Le lycée Salahdine  surpris, essaie d’égaliser vite. Ses joueurs se jettent dans  tous les ballons. Mais ses attaquants se buttent sur une défense adverse bien organisée. Dans les derniers instants du match, le lycée Salahdine domine ZEM ZEM sans parvenir à égaliser.

Le lycée Salahdine a finalement  perdu sans vraiment démériter. 1-0, c’est le score final du match en faveur du lycée ZEM ZEM. Le sélectionneur de l’équipe et son staff euphorique entrent sur le terrain. C’est son deuxième trophée du Tournoi Challenge Sidi Mohamed Abass après celui de 2006.

 

Le trophée a été remis au vainqueur par Madame Abass sous les applaudissements nourris du public.

Ensuite le ciel de Nouakchott a été rendu très beau par des feux d’artifice. En fin DISIZ
LA PESTE MAGIC SYSTEM de Côte d’Ivoire et les nationaux ont fait vibrer la jeunesse nouakchottoise au rythme de la  musique jusqu’à 23h00.

Rappelons que plus de 63 joueurs du championnat national de première et deuxième division, sont issus du Tournoi Scolaire Challenge Sidi Mohamed Abass.

Qui sera sur le podium l’année prochaine ?

Sy Mamadou 

  Source :
La Tribune n° 392  
 


Actions

Informations



Une réponse à “Challenge Sidi Mohamed Abass, édition 2008”

  1. 10 07 2008
    bebey (13:45:21) :

    Voilà comment la Mauritanie pourra rivaliser contre les grandes nations du football sur notre continent dans un future proche…Bravo!!!

Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann