8 02 2008

08 février 2008 : Portrait de Bernard Kouchner, Ministre des affaires étrangères français en visite officielle en Mauritanie

Né à Avignon le 01 novembre 1939, Médecin comme son père, Bernard Kouchner part au Nigeria en mai 1967, peu après la fin de ses études. Il y assure la permanence de la Croix-Rouge et du Secours médical français lors de la guerre du Biafra. Témoins malgré eux des massacres des populations, les médecins sont priés de ne transmettre aucune information. Devant de telles atrocités, le silence est insoutenable. Bernard Kouchner entre alors dans la vie médiatique et les affaires publiques.

En 1971, il participe à la création de Médecins Sans Frontières, mais quitte l’association en 1979 pour cause de désaccords ; Médecins du Monde voit le jour l’année suivante. Fort d’une image très positive sur le plan médiatique, Bernard Kouchner est attiré par la politique, d’abord humanitaire puis nationale.

De 1988 à 1992, il est secrétaire d’Etat à la santé, puis il devient ministre de la Santé l’année suivante. Elu sur la liste européenne de Michel Rocard en 1995, le ‘french doctor’ reste en politique. A partir de 1998, entre politique et missions humanitaires, Bernard Kouchner est nommé haut commissaire chargé de l’administration civile par l’ONU, et part au Kosovo de 1999 à 2001.

A son retour, en tête des sondages d’opinion, il se relance en politique au sein du Parti socialiste. En décembre 2006, il fait partie de l’équipe socialiste de Ségolène Royal, candidate à l’élection présidentielle de 2007. Le 18 mai 2007, suite à l’investiture présidentielle de Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner accède aux fonctions de ministre des Affaires étrangères au sein du gouvernement de François Fillon. Il est le ministre socialiste du nouveau président de la République UMP.

Ses ouvrages :

Il a publié divers ouvrages dont Dieu et les hommes, en collaboration avec l’abbé Pierre,

fondateur des communautés « Emmaüs ainsi que Les guerriers de la paix » et « Deux ou trois

choses que je sais de nous« 

Fonctions politiques [Fonctions parlementaires]

• 1994 – 1997 : député européen

Fonctions gouvernementales

• Ministre :

• du 4 avril 1992 au 30 mars 1993 : ministre de la Santé et de l’Action humanitaire du gouvernement Pierre Bérégovoy

• depuis le 18 mai 2007 : ministre des Affaires étrangères et européennes du gouvernement François Fillon

• Ministre délégué :

• du 6 février 2001 au 7 mai 2002 : ministre délégué auprès du ministre de l’Emploi et

de la Solidarité, chargé de la Santé du gouvernement Lionel Jospin

• Secrétaire d’État :

• du 13 mai au 28 juin 1988 : Secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires sociales

et de l’Emploi, chargé de l’Insertion sociale du gouvernement Michel Rocard

• du 28 juin 1988 au 17 mai 1991 : secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé

de l’Action humanitaire du gouvernement Michel Rocard

• du 17 mai 1991 au 4 avril 1992 : Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre

des Affaires étrangères, chargé de l’Action humanitaire du gouvernement Édith

Cresson

• du 4 juin 1997 au 28 juillet 1999 : Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Emploi et

de la Solidarité, chargé de la Santé du gouvernement Lionel Jospin

Autres fonctions exécutives

• Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Kosovo et chef de la

Mission d’administration intérimaire des Nations unies au Kosovo (MINUK) de juillet 1999 à janvier 2001.

• Représentant de l’Union européenne au sein du Groupe international indépendant d’éminents experts (GIIEE) chargé de surveiller au Sri Lanka la commission d’enquête présidentielle sur les violations des Droits de l’homme commis depuis août 2005.

Informations complémentaires

Popularité et critiques

• Bernard Kouchner est régulièrement cité depuis les années 2000 dans les sondages d’opinion comme une des personnalités publiques (a fortiori politiques) les plus populaires des Français], ce qui est souvent expliqué par sa présence médiatique, ses engagements humanitaires suscitant une large adhésion, ainsi que par son éloignement des combats « politiciens » (luttes d’appareil, désaccord systématique avec le camp adverse).

Divers

• Pour l’anecdote, Bernard Kouchner, sous le pseudonyme de Bernard Gridaine, est aussi le créateur de la série française Médecins de nuit. Il y fait même une apparition dans le rôle d’un garçon de café.

Note: Info source : Irabiha Mint Abdel Wedoud via cridem.org


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann