Le HCR prêt

24 10 2007

Le HCR prêt


Quelque sept mille réfugiés mauritaniens au Sénégal seront assistés dans la perspective de leur rapatriement prévu à la fin de l’année 2007, a annoncé vendredi le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés  (HCR), dans un communiqué. L’assistance du HCR à ces réfugiés, installés depuis deux décennies au Sénégal et volontaires pour rentrer dans leur pays  comprend outre le transport, l’aide à la réinsertion et la dotation en infrastructures de base, notamment la santé et l’éducation.  »Ce rapatriement attendu s’annonce comme un événement  historique« , a affirmé Roseline Idowu, représentante régionale du HCR, basée à Dakar, qui rend hommage au Sénégal pour son hospitalité, et au président de la Mauritanie pour le pas de géant qu’il a fait accomplir à son pays. 

L’agence spécialisée de l’ONU établit à 24 000 le nombre de  réfugiés mauritaniens à rapatrier graduellement, une opération que les deux pays préparent sous l’égide du HCR et qui nécessite le déploiement de gros moyens pour réussir ce retour. Elle avait convié à Genève les ambassadeurs du Sénégal et de la Mauritanie à une réunion spéciale destinée à lancer un appel urgent aux bailleurs de fonds en vue de trouver des ressources pour financer l’opération. 

Le HCR a ouvert quatre nouveaux bureaux de part et d’autres  dans des villes jouxtant le fleuve Sénégal. Près de vingt camions  remplis d’aide (couvertures, bâches, moustiquaires, sous-vêtements, etc) ont été réceptionnés lundi en Mauritanie en provenance du Liberia via la Guinée et le Sénégal. L’organisation humanitaire indique que huit de ces camions ont  été redéployés au Sénégal et serviront au transport des réfugiés,  comme ils l’ont été dans différents théâtres d’opérations du HCR en Afrique de l’Ouest.  

«Les ressources venues du Libéria vont être très utiles pour l’UNHCR, qui doit faire face à un manque de financement pour l’opération en Mauritanie», indique un communiqué publié à Genève. Le convoi de 20 camions a quitté Monrovia, la capitale du Libéria, le 21 septembre et est arrivé à Rosso lundi dernier après avoir effectué un voyage tout-terrain de 25 jours, parcourant environ 1.000 kilomètres à travers le Libéria, la Guinée et le Sénégal. Au total, le convoi a permis de transporter 2.000 seaux, 1.600 sets de cuisine, 4.500 assiettes, 9.600 pains de savon, 3.125 couvertures, 3.920 jerrycans, 20 rouleaux de tissus, 3.600 pièces de vêtements pour femme et des moustiquaires. Par ailleurs les responsables du HCR indiquent qu’«à cause de la capacité d’absorption limitée et des infrastructures réduites dans les zones de retour, nous prévoyons de rapatrier jusqu’à 7.000 réfugiés avant la fin de l’année. Les autres réfugiés rentreront en 2008». On oublie ici qu’aucune infrastructure d’accueil n’existe actuellement. Comment envisager le retour des gens sans le préparer ? 

S/

LA TRIBUNE N°371 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann