Repères

16 10 2007

Le Parquet répond aux accusations de certains avocats  

Nouakchott, 14 oct 2007 (AMI) – Le Parquet de la République a rendu publique ce dimanche, une déclaration dans laquelle il répond aux accusations de certains membres du barreau portées contre lui lors du forum organisé par l’Ordre National des Avocats (ONA) le 8 octobre écoulé sur « les droits de la défense » au cours duquel il s’indigne contre l’accusation de blanchiment d’argent portée contre deux des leurs par le procureur de la république près le tribunal de Nouakchott. 

A cet égard, le parquet fait plusieurs observations.
 D’abord porter, dit-il, une accusation contre un avocat ne peut en aucun cas constituer un acte portant atteinte aux droits de la défense notant que l’avocat ne bénéficie pas d’une immunité absolue. 

 Ensuite, commentant la critique de la loi sur le blanchiment de l’argent faite par certains membres de l’ordre national des avocats, le parquet relève que cela ne le concerne en rien car le parquet est une institution chargée d’appliquer la loi, non de légiférer. 

 Par ailleurs, souligne-t- il, lorsque le procureur de la République a porté une accusation contre un prévenu, il l’a fait à des personnes physiques bien précises non à la profession d’avocat qu’il respecte en tant que qu’auxiliaire de la justice et partie prenante dans ses litiges tenu au demeurant du respect de la neutralité, de l’impartialité, de la justice et des juges. 

On ne peut, en tout état de cause, poursuit le parquet, considérer que les accusations portées contre des personnes comme étant adressées à la profession. Celles-ci sont adressées à des individus personnellement non à leur qualité. La différence est de taille, fait-il remarquer.  

De plus, ajoute -t-il, le parquet n’a pas connaissance d’une » série d’attaques contre le barreau et la presse (…) ».
 
 

Parler du fait que les mesures prises par le parquet contre les prévenus comportent des erreurs ne demande pas de commentaires de la part du parquet n’eût été le fait de dire que « l’accusation n’a pas été portée à la connaissance de l’ordre des avocats comme le prévoit la loi », ce qui est regrettable et contraire à la réalité car la législation n’a pas prescrit l’obligation d’informer le barreau mais la loi portant organisation de l’ONA a juste indiqué: « le parquet informe le bâtonnier de toute poursuite engagée contre un avocat ». La différence entre les deux est grande. 

Quant aux assertions disant que le parquet s’est excusé dans un premier temps pour demander, par la suite, au juge d’instruction de rectifier les procédures (…), elles sont sans fondement, note le communiqué signé du substitut du procureur, M. Ahmed Ould Abdallahi qui regrette tout autant les informations non fondées évoquées au cours des interventions des avocats lors du forum organisé par l’ONA.  

AMI 

 Mauritanie-Drogue
Une trafiquante de drogue dans les mains de la gendarmerie  

Nouakchott, 14 oct (AMI) – Une patrouille de la brigade mixte de la gendarmerie à Nouakchott a arrêté en flagrant délit Mme Rama Mari Camara (nationalité Bissau guinéenne) vendredi matin sur l’axe Nouakchott Boutilimitt en provenance du Mali. 

Mme Rama Mari Camara, qui avait des antécédents, était en possession d’une quantité de drogue et de l’alcool dont la valeur est estimée à 500.000 ouguiyas. 

Selon une source judiciaire la quantité confisquée dont, le prix déjà payé à l’avance, était acheminée vers un club de la place.  

AMI 

 

 

 

Les sources du Ministère de l’Education confirme la non reprise du concours d’entrée de l’E.N.I

« Les épreuves du concours d’entrée aux Ecoles Normales des Instituteurs (ENI) de Nouakchott et d’Aioun ne seront pas reprises« , c’est ce qui ressort de la déclaration faite jeudi à la presse par un responsable du Ministère de l’Education nationale. Le Ministère a décidé de s’en tenir à ces résultats. 

Selon ce responsable, les résultats ont été décevants bien que prévisibles en raison de la faiblesse du niveau des candidats. « Je ne croyais pas, dit-il, que le problème sera d’une telle ampleur et qu’il n’y aura pas un nombre d’admis permettant d’organiser une formation destinée à combler le déficit accusé par les écoles

 

Selon lui, les 5 admis, complèteront les effectifs des redoublants en première année à l’E.N.I. de Nouakchott, au nombre de 27. Au niveau de l’E.N.I. d’Aioun en revanche, il n’y a eu aucun admis au concours. 

 

Et d’ajouter que « les fonds initialement alloués à la formation des nouveaux enseignants, seront orientés au perfectionnement des précédentes formations en tant que mesure d’accompagnement de la nouvelle réforme visant à réhabiliter notre enseignement

 

Pour leur part, les candidats malheureux trouvent qu’ils sont lésés dans la mesure où les épreuves du concours, axées sur la langue française, ne correspondaient pas au programme qu’ils ont assimilé et qui était en vigueur dans l’ancien système pédagogique. 

 

Selon l’Inspecteur Ould Hmada, chef de centre, « les épreuves étaient faciles,  à la portée de tout le monde et correspondaient au programme du fondamental. Le problème a-t- il enfin conclu, réside seulement dans la faiblesse des candidats qui n’avaient pas le niveau requis

 

AMI  


Plus de 30.000 nouveaux demandeurs d’emplois chaque année en Mauritanie


Quelque 32 000 nouveaux demandeurs d’emplois viennent grossir chaque année les effectifs des diplômés chômeurs en Mauritanie qui totalisent plus de 300.000, a appris APA jeudi de source sûre à Nouakchott. Selon la même source en relation avec le département de l’emploi dans ce pays, la capacité d’absorption du marché national du travail est de seulement 16.450 emplois. 

La dernière formation gouvernementale dirigée par le président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi, élu en mars dernier, a vu la création d’un ministère spécifique pour l’emploi, l’insertion et la formation professionnelle, et ce dans une tentative de résorber le chômage qui pèse très lourdement sur la vie économique et sociale du pays. 

 

Le chiffre de 32.000 est propre à la capitale Nouakchott et n’inclut pas les demandeurs d’emplois au niveau régional dont le nombre n’est pas connu. Ces chiffres ne prennent pas non plus en compte ceux qui postulent auprès du secteur formel. 

 

Le nouveau département s’efforce à mettre en œuvre une politique de l’emploi dont les points forts sont la conception et la mise en place d’un système d’information sur le marché du travail, l’identification des mécanismes d’incitation à l’embauche et la création d’opportunités de placement à l’étranger. 

 

Cette politique dont la mise en place serait imminente se fixe comme objectif de réduire le taux de chômage de plus de 30%. Le gouvernement mauritanien avait signé, le 25 juillet 2007 avec l’Espagne, un accord sur la régulation et la gestion des flux migratoires de main-d’œuvre entre les deux pays. 

 

Cet accord devrait être fort bénéfique pour Nouakchott dans la mesure où il permettrait à nombre de mauritaniens de travailler en Espagne, voire dans les autres pays de l’Union européenne, avec le statut d’immigré régulier. 


APA

Démarrage prochain d’une deuxième chaîne de télévision mauritanienne  

 

La télévision de Mauritanie (TVM) lancera à partir du Ide El Fitr une nouvelle chaîne nommée TVM Plus, qui ne sera pas visible sur satellite, selon le quotidien national, Horizon. Ce projet qui était sur les rails depuis 2 ans a entièrement été réalisé sur fonds de la TVM


Cette nouvelle chaîne, dans le souci d’accompagner les efforts visant à renforcer l’unité nationale, offrira plus d’opportunité aux programmes rédigés en langues nationales, tout comme elle prendra en compte les préoccupations de différents segments de la société (les femmes, les jeunes, les sportifs, etc.)

Elle diffusera des séquences de nos archives d’histoire destinées aux nostalgiques de la Mauritanie ainsi qu’une revue de la presse nationale qui est toujours la grande oubliée. Les sportifs auront la part du lion car, la ligue des champions et la coupe d’Afrique des Nations seront transmises sur TVM Plus

Selon le journal, TVM Plus émettra 15 heures d’affilée, après un temps premier de 8H d’émission par jour, de 17H à 01H du matin. 

 


AMI  


Comparution d’un nouveau groupe de prévenus dans le dossier de la drogue  

Nouakchott, 11 oct 2007 (AMI) – Le juge d’instruction au tribunal de Nouakchott a déféré jeudi matin en prison 5 nouveaux accusés dans la dernière affaire de drogue portée devant la justice. 

Il a également mis deux accusés sous contrôle judiciaire, émis 4 convocations pour quatre et ordonné l’arrestation de 4 autres.
 Il est à noter que la police judiciaire avait arrêté hier à Nouakchott 7 nouveaux prévenus que le parquet a renvoyés devant le juge d’instruction.
 

AMI 

  

Notre pays célèbre la journée internationale de la santé mentale  

Nouakchott, 10 oct (AMI)- Notre pays a célébré aujourd’hui la journée internationale de la santé mentale sous le thème « la santé mentale dans un monde en mutation ». La cérémonie, qui s’est déroulée aujourd’hui dans les locaux de l’assemblée nationale, a été l’occasion pour le ministre de la santé de souligner que notre pays dispose d’institutions et de moyens financiers spécifiques à la santé mentale.  

Il veille, ajoute -t- il, au développement des traitements et soins de santé communautaires dans le cadre de son souci d’équité relevant que l’effritement des structures traditionnelles et l’urbanisation galopante ainsi que l’exode rural massif ont conduit à mettre en question les équilibres sociaux et psychologiques qui ne sont pas les seuls à engendrer les maladies mentales.  

De son côté, le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en Mauritanie a indiqué que les maladies mentales ont enregistré un taux de décès de 13% et plus de 33% de causes d’handicaps au niveau mental sur le plan international.  Et de noter l’appui de son organisation au secteur de la santé dans ses efforts en vue de lutter contre ces maladies.  

Bien que la santé mentale demeure le parent pauvre du secteur, l’hôpital psychiatrique de Nouakchott traite et assure le suivi de 10000 à 12000 personnes atteintes, suit 1000 autres au niveau de la Polyclinique et 100 à Nouadhibou.  

Le taux de réussite réalisé dans les traitements consentis aux patients est d’environs 80% selon le directeur de cet établissement. Les statistiques disponibles à l’OMS font état, pour leur part, de quelque 450 millions d’individus qui souffrent d’une manière ou d’une autre de troubles psychologiques et mentaux dont des troubles du comportement. 33% de ces atteintes sont dues à des troubles cérébraux consécutifs à la tension.  

AMI 

  

Mauritanie – Justice
Transmission du dossier de prévenus dans une affaire de drogue au parquet  

Nouakchott, 9 oct (AMI)- Le juge d’instruction du premier cabinet du tribunal régional de Nouakchott, M. Oumar Ould Mohamed Lemine a transmis ce mardi la demande de liberté provisoire des prévenus dans le dossier 769 sur la drogue  au parquet pour avis.  

Selon des sources de ce parquet, ce dernier doit donner son avis sur le dossier aujourd’hui ou demain (mercredi). La cour suprême avait retourné lundi le dossier au juge d’instruction compétent pour trancher.  

Ce dossier comprend plus de 30 demandes de liberté provisoire et la levée de la saisie des biens des prévenus dans le fameux dossier sur la drogue.  

Il convient de rappeler que l’enquête se poursuit sur ce dossier dont les prévenus, écroués depuis plus de deux mois, sont au nombre de 33 dont 10 étrangers.  

AMI 

La carte de presse fera l’objet d’un atelier de concertation, lundi prochain  

Nouakchott, 11 oct (AMI) – Le climat d’ouverture que connaissent actuellement les différents organes nationaux d’information et qui renforce le rôle de ces derniers dans l’information du public, l’ancrage de la démocratie et la consolidation du développement, constitue un facteur favorisant l’instauration de l’Etat de droit et des institutions. 

Dans le cadre de cette nouvelle orientation, le gouvernement mauritanien se penche présentement sur un certain nombre de réformes radicales pour promouvoir le secteur de la communication. Cette volonté se reflète clairement à travers la circulaire N° 0013 en date du 30 septembre 2007 qui appelle à faciliter la couverture des activités du gouvernement, à garantir l’accès de la presse aux sources d’informations et à mettre en place les mécanismes d’assistance financière à cette dernière, par le biais d’abonnements et d’annonces de la part des services publics au profit des publications. 

Parallèlement à ces mesures, les pouvoirs publics sont déjà à un stade avancé dans les dispositions permettant l’application de réformes globales intéressant le secteur de la communication. Parmi celles- ci figure notamment le projet de décret relatif à la carte de presse qui fera l’objet d’un atelier de concertation regroupant tous les acteurs du département de la presse publique et privée ainsi que la haute autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA). 

Ce projet de décret préparé par le ministère de la Culture et de la Communication a été approuvé par un comité ministériel, après étude et vérification. Le document en question fera l’objet d’un atelier organisé, lundi prochain, par le ministère de tutelle et auquel prendront part 50 journalistes venus de différents horizons. 

Les discussions qui auront lieu à cette occasion permettront de parvenir à un document reflétant les aspirations de toutes les parties concernées.
Des sources à la direction de la presse écrite au ministère de la Culture et de la Communication indiquent que le nouveau texte relatif à la carte de presse contribuera à créer les conditions propices à la liberté d’expression et à faciliter le travail du journaliste. 

Il déterminera les journalistes professionnels devant bénéficier de cette carte et définira les critères de sa délivrance.
Le projet de décret prévoit la création d’une commission chargée de la carte de presse formée de tous les milieux concernés. Il fixe aussi les conditions de retrait de ladite carte. 

Les responsables de la direction de la presse écrite considèrent que le nouveau texte aura des répercussions positives sur la valorisation de la profession du journalisme et consacrera le professionnalisme, en plus du fait qu’il aidera les journalistes à s’acquitter de leur travail.  

AMI

Source La Tribune n°370


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann