De A à Z par Tabane

21 08 2007

 De A à Z par Tabane

O comme Ouvertures. La prochaine rentrée des classes est prévue pour le 1er octobre. Des milliers d’élèves et de professeurs vont retrouver le chemin de l’école. En théorie. Car si la rentrée officielle c’est bien pour le 1er octobre, la rentrée effective aura lieu après l’Id el Fitr (la fête de la Korité qui marque la fin du Ramadan). C’est devenu une habitude chez nous : il y a le calendrier officiel décidé par le ministère et le calendrier effectif décrété par les élèves.

Mme la ministre de l’Education Nationale parviendra peut-être à corriger cet aspect ; mais pour cela il faut des mesures draconiennes pour sévir contre les absentéistes. Il faut dire cependant qu’au vu de ce qui se passe depuis l’installation du nouveau gouvernement, le pilotage à vue n’a pas fait ses adieux.

On a laissé entendre que les Etats généraux de l’éducation devaient se tenir avant la fin de l’année… entre temps il y a eu le fameux ‘test recensement’ des enseignants. La plus grosse farce jamais organisée par les services de la MEN (Médiocrité Erigée en Norme).

En plus du fait que le test a été très mal organisé dans beaucoup de localités comme la presse en a rendu compte, nombre d’enseignants qui avaient disparu depuis belle lurette ont pu faire le déplacement ou faire parvenir des dossiers qui ont été déposés. Sans compter que pour un département qui compte organiser des Etats généraux susceptibles d’aboutir à des réformes profondes, le test linguistique ne s’imposait pas parce qu’il suppose que le système actuel était retenu.

D’autre part les directions régionales ont été ‘gelées’ en attendant de recruter d’autres cadres probablement plus compétents. C’est là une mesure pour le moins inefficace. Les DREN jouent certes un grand rôle dans le secteur de l’éducation. Mais il y a d’autres piliers autrement plus déterminants dans le système. Ce qu’il faut revoir c’est toute l’administration qui a en charge les établissements.

Il faut suspendre tous les directeurs d’école et revoir tout le processus de nomination qui fait qu’aujourd’hui la plupart de nos écoles sont dirigées par des médiocres de classe exceptionnelle incapable de la moindre initiative pour la bonne marche de leur établissement. Pour cela il faut du courage. Mme la ministre n’en manque certainement pas.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann