• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 août 2007

La première Dame de Mauritanie poursuit un journal en justice

15082007

La première Dame de Mauritanie poursuit un journal en justice

L’épouse du président mauritanien, Mme Khattou Mint El Boukhary a déposé mardi, au parquet de Nouakchott, une plainte contre le quotidien arabophone « El Bedil Ethalith », a appris APA mercredi de source informée, dans la capitale mauritanienne.

La plainte intervient en première du journal d’une information selon laquelle l’épouse du président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdellahi aurait « convoqué ces derniers jours, deux ou trois personnes au moins, pour leur proposer la nomination au poste de directeur général de la Télévision ».

Selon l’auteur de l’article, Mme Mint El Boukhary a « entrepris cette démarche suite à un différend l’ayant opposée à l’actuel directeur de la Télévision, Hammoud Ould M’hamed » mais, ajoute « El Bedil Ethalith », le président Ould Cheikh Abdellahi serait intervenu à temps, en rejetant les motifs avancés par son épouse à ce sujet.

Le numéro incriminé fait également une comparaison entre la première Dame de Mauritanie et d’autres de ses homologues, présentes et passées, citant dans ce dernier groupe, la Shabanou d’Iran

La nouvelle de la plainte a été confirmée à APA par Me Ezzaim Ould Hemmed Vall, l’un des avocats de Mint El Boukhary. Ce dernier a précisé que le journal avait publié un « article diffamatoire » à l’encontre de sa cliente sans fournir les « moindres preuves à ses allégations ».

Le journal, qui a réagi à cette plainte, dans on édition de mercredi, se défend d’avoir voulu porter atteinte « à qui que ce soit », expliquant qu’il était de son « devoir d’éclairer l’opinion publique » sur tout ce qui se passe dans le pays. « Nous assurons que nous persévérerons sur la même voix en défendant la liberté d’expression en dépit des obstacles rencontrés », a conclu « El Bedil Ethalith ».

APA


15 août 2007 : Suite à un article la concernant dans « El Bedil Ethaleth » La Première Dame este en justice

La première Dame de Mauritanie poursuit un journal en justice  dans ActualitésSelon des sources judiciaires, deux avocats, en l’occurrence Aly Fall et Bounena Ould Etheimine ont déposé, ce mardi, au nom de Madame Khattou Mint El Boukhary, épouse du Président de la République, une plainte au Parquet de la République de Nouakchott, contre le journal « El Bedil Ethaleth« , suite à la publication d’un article paru dans son édition du lundi 13 août 2007, sous le titre : « Avec son influence grandissante : la Première Dame menace le Directeur de la télévision, contacte des ministres et transfert des montants en devises de la Présidence. »

Intervenant dans l’affaire, dira M. Sidi Mohamed Ould Ebbe, directeur « El Bedil Ethaleth« , la Haute autorité de la presse et de l’audiovisuel (HAPA) l’a invité, mardi après-midi et lui a demandé les preuves quant aux affirmations concernant la Première Dame, publiées dans son journal.

Il ajoutera qu’une solution à l’amiable, qu’il a accepté, lui a été proposée par la HAPA tout en clarifiant que l’information publiée dans son journal n’a pas un caractère de règlement de compte et que ce ne sont que des informations obtenues par le journal qui les a publié. Quant aux preuves, dira-t-il, « nous les fournirons aux autorités compétentes en temps opportun. »

Mais après avoir quitté la HAPA, il affirmera avoir été surpris de constater qu’une plainte a été déposée contre lui par les avocats de la Première Dame. N’empêche, notera-t-il que « le fait d’ester en justice est un comportement civilisé et respectable mais amplifier cette affaire n’est pas la bonne solution. »

Par ailleurs, l’avocat Maître Aly Fall que sa « cliente apprécie la presse et soutient sa liberté tout en estimant que tout citoyen quel que soit son rang a le droit de défendre son honneur, surtout quand on le calomnie et qu’on le diffame. Convaincue de l’indépendance de la justice, elle nous a donné procuration à l’effet de déposer une plainte contre le responsable du journal « El Bedil Ethaleth« , sous l’article 348 du code pénal mauritanien. »

Contacté par Nouakchott Info, M. Bal Amadou Tijani, président de la HAPA affirmera qu’ils ont invité le directeur dudit journal pour des échanges relatifs au contenu de l’article concernant l’épouse du Président de la République et lui ont demandé de leur fournir des clarifications, avant de porter à sa connaissance les conséquences de tels écrits sans fondements. » Il précisera que cette rencontre rentre dans le cadre de la procédure normale en la matière qui a pour objectif d’empêcher que les problèmes de la presse soient portés devant la justice qui a pouvoir de sanctionner.

MOK

Nouakchott Info

Note: Info source : Agence de Presse Africaine / Nouakchott Info







bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann