• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 13 août 2007

Lettre ouverte

13082007

 

A Mme la ministre de l’éducation nationale 

 

Objet : Diagnostic de notre système éducatif 

 

L’école, tout autant que la famille  contribue à former et à épanouir la personnalité d’un enfant. 

Famille et école sont deux milieux nécessaires à toute éducation, elles ont pour finalité de permettre  aux jeunes  d’acquérir des connaissances, des compétences, pour mener une vie heureuse en tant qu’individu, d’assurer les divers rôles sociaux qui s’imposent à tous. 

A quoi bon de proclamer l’instruction fondamentale obligatoire lorsqu’on est  pas capable de bâtir assez d’écoles, et fournir assez  d’enseignants compétents. 

N’oublions pas aussi  que nous avons opté pour l’enseignement pour tous vers l’horizon (2010) (Etats africains)- sachant aussi, que l’évolution technologique qui devient  unipolaire aujourd’hui concernera dans quelques années toute la planète. 

L’enseignant : on citera en premier lieu le recrutement et la formation.  Remodeler à nouveau  les modes de recrutement, de même que les programmes des (E-N-I) en vue  d’avoir de bons instituteurs, brillants et compétents. 

 Il y a lieu aussi de pallier  à l’écart entre l’offre et la demande qui continue à s’élargir : (pas assez d’enseignants). 

Motivation : améliorer  ses conditions de vie  et ses indemnités diverses (craie, éloignement, etc.) demander  aux pouvoirs publics de créer des investissements au niveau des banques de l’habitat, société immobilières pour construire des cités  pour enseignants, remboursements par retenue sur salaire tel est le cas au Sénégal, Maroc, C  Ivoire etc. 

Au moins, à la fin de sa  carrière l’enseignant pourra avoir la satisfaction morale d’avoir un chez où il passera paisiblement sa retraite. 

 Constructions   scolaires : il est à préciser, toutes nos écoles à 98 % sont délabrées, parfois ni portes, ni fenêtres, alors qu’on nous demande suivant les normes pédagogiques d’enseigner l’enfant dans un cadre sain. 

Parfois devant le portail d’entrée de l’école il y a   un dépotoir d’ordures (tel est le cas  de l’école  Sagatar Kiffa) malgré les écrits au maire, wali, Hakem, tant mieux c’est  la sourde oreille- pauvres enfants. Innocents, et votre santé ! Sanitaires élèves sales, ou inexistants. 

Tables- bancs : a peu prés, à 85%, les classes n’ont pas de tables bancs, les enfants sont assis par terre- pour exemple à l’école Sagatar de Kiffa cinq  classes n’étaient pas  pourvues de table –bancs- attention pauvres enfants innocents à la scoliose ( déformation de la colonne vertébrale étant  mal assis). 

Matériel didactique : manuels scolaires en quantité parfois insuffisante, ou livrés tardivement  vers mi/avril ou mai. 

-règles plates, globes, compas, équerres, matériel sport, matériel système métrique, décamètre, chaînes, etc. (inexistants). 

-Gestion financière : bien  gérer le budget de fonctionnement investi au niveau  de chaque DREN ne permettre à qui que ce soit de percevoir  un pourcentage dans cette  optique prévoir des contrôles fréquents. 

Cela étant, je ne pourrai terminer sans parler des programmes  et méthodes. 

L’APC a été un échec, la majorité des élèves ne savent ni lire, ni écrire, ni communiquer même en 6eme année. Où est réellement la compétence de base ? 

Quelle est la méthode  pédagogique appropriée ? En lecture- en expression- calcul etc. ? 

Pour exemple j’ai tenu des 6 années, au début du diagnostic les élèves  ne savaient  ni lire même couramment, ni écrire, correctement. Rien que la rémédiation prend parfois un à deux mois compte tenu de la médiocrité du niveau des élèves. 

J’ai aimé ce métier dans des moments difficiles. Ecoles de  brousse à dos d’ânes, chameaux  suivant la transhumance. Pas de route complètement enclavé. Parfois, à la merci des maladies tropicales : vers de guinée, amibiase intestinale, bilharziose, paludisme.  Je disais à un jeune instituteur en service à quelques  Kms/ de Kiffa tu es heureux ! Non me dit-il doyen ! Je suis un peu loin ! Je lui disais, mon premier poste d’affectation était  à Diaguily, se trouvant  non loin de la falémé.                    

 

Lenteur administrative 

Les indemnités : (craie, éloignement, multigrade, bilinguisme), de même que les salaires des contractuels accusent un retard sans précèdent. Dans cette optique demander  au ministère des finances de créer une procédure  plus rapide. 

« Le système Rachad bloque depuis trois (mois) les opérations  financières du ministère de l’éducation nationale, surtout les salaires et indemnités cet acte, n’améliore point la motivation des enseignants qui ont exercé en brousse durant l’année scolaire écoulée », on a l’impression que le ministère de l’éducation nationale applique malheureusement  la méthode de la tortue  en ce qui concerne la liquidation de ses opérations financières. Changez de style pour payer dans les meilleurs délais : (salaires, indemnités, charges sociales), cala fait partie des dépenses urgentes et obligatoires. Nous sommes dans un monde difficile où les temps sont durs donc un minimum de sentiment à l’égard de cet enseignant qui est en mission pédagogique noble, et qui ne cherche qu’apercevoir ses salaires et indemnités au terme d’un mois dû.     

Sanction- Récompense 

Les enseignants assidus, plein de zèle, qui ont eu des bons résultats au terme d’une année scolaire doivent faire l’objet : de félicitation, médaille, quant à certains absentéistes etc. doivent être sanctionnés (blâme- avertissement- etc.). 

Mme
la Ministre, si toutefois, et compte tenu de mon expérience,  les différents points que  je viens de soulever ne sont pas réglés, j’en suis sur et certain, que le système ne s’améliorera pas et toute vos actions tendront vers l’utopie. 

Quant aux états généraux de l’éducation ils permettront aux enseignants, aux représentants  des parents d’élèves, à la société civile, aux pédagogues expérimentés  de disséquer l’ensemble des  problèmes ayant trait à l’éducation suivant un débat riche, sérieux, variée et constrictif. Cela est une nécessité  impérieuse. 

 

Veuillez   agréer Mme
la Ministre l’expression de mon profond respect. 

 

Fouad Barrada Aziz 

Instituteur à la retraite 

Contractuel à Kiffa 




Inondations en Mauritanie

13082007

: Le Maroc décide d’envoyer des aides humanitaires d’urgence

Sur ordre de S.M. le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, le Royaume du Maroc a décidé d’envoyer des aides humanitaires d’urgence à la République islamique de Mauritanie, suite aux inondations qui ont frappé les régions du sud-est mauritanien et causé d’importants dégâts dans la ville de Tintane.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération a précisé que ces aides consistent, à ce stade, en 7000 couvertures et 8 tonnes de médicaments qui seront acheminés par avion et en 230 tonnes de riz et 25 tonnes de denrées alimentaires diverses qui seront envoyées par voie de mer. En application des hautes instructions royales, ces aides seront acheminées dès ce soir.

L’envoi des ces aides témoigne des liens de fraternité et de solidarité existant entre les deux pays et les deux peuples frères et vise à contribuer à satisfaire les besoins fondamentaux des victimes de ces inondations, a précisé le communiqué.

MAP



13 août 2007 : Mauritanie/inondations: le Maroc envoie une aide humanitaire

Le Maroc a décidé d’envoyer une aide humanitaire à la Mauritanie après les inondations qui ont frappé ce pays, a indiqué dimanche le ministère marocain des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le Maroc acheminera vers la Mauritanie « d’importantes quantités de denrées alimentaires, de médicaments et de couvertures pour contribuer à satisfaire les besoins fondamentaux des victimes de ces inondations« , selon le communiqué.

De fortes pluies tombées depuis mardi sur Tintane, située dans le sud-est, à 750 km de Nouakchott, ont provoqué des inondations qui ont fait deux morts et plusieurs dizaines de millions d’euros de dégâts, selon des élus locaux.

Samedi, le gouvernement mauritanien a lancé un appel à l’aide internationale pour reconstruire la ville.

Le Monde

Note: Info source : Le Matin (Maroc) / Le Monde (France)







bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann