• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 14 juillet 2007

Mauritanien condamné à la peine capitale au Soudan

14072007

Mohamed Ould El Ghassem Ould Abdoullah détenu depuis trois ans dans un pénitencier soudanais vient d’être condamné par un tribunal de ce pays à la peine capitale. Cette extrême sentence intervient après un premier arrêt de justice pourvu en cassation où le présumé avait été innocenté.

Mohamed Ould El Ghassem est un natif de Tamchakett âgé de plus de 40 ans. Comme la plupart des mauritaniens qui, après avoir terminé les études coraniques, partent le plus souvent à l’aventure à travers l’Afrique. Dans les pays d’accueil, ils exercent généralement le commerce et parfois des petits jobs.

Mohamed, après un court séjour en Libye, il s’est installé définitivement au Soudan depuis 17 ans. Il est marié à une cousine et père de 9 ans ; 5 filles et 4 garçons. Il menait dans ce pays une activité commerciale et s’adonne parfois au maraboutage conformément aux préceptes coraniques selon la version que nous a relatée sa soeur, notre informatrice.

D’il y a trois ans, une famille soudanaise dont le fils est atteint d’une démence très poussée fut orientée chez Mohamed pour que ce dernier lui prodigue des soins. La vie affreuse du malade fera la fugue de la mère de la famille du soigneur protestant un non recevoir.

Mohamed se décommande mais sur demande de la famille du sinistré qui suppliait de le laisser passer la nuit suite à la longueur du trajet, il accepta aux trois hommes d’épuiser la nuitée. Le matin de bonne heure, il est surpris de voir le malade raide presque mort abandonné seul dans la chambre qu’il leur avait aménagée.

Mohamed alerta aussitôt la police qui s’exécute et une enquête est diligentée aboutissant à son inculpation en lui reprochant coups et blessures portés sur la victime. Après une garde à vue de plusieurs jours à la police, il est déféré au parquet du pénitencier principal du Soudan. Sa famille mandate un avocat qui s’occupe de son affaire, après un premier arrêt du tribunal qui lui était favorable un pourvoi de cassation entraînant un deuxième qui le condamne à la peine capitale lui reprochant nuisance et escroquerie à outrance par le charlatanisme.

Cet arrêt a été rendu public d’il y a seulement dix jours à la grande stupéfaction de ses parents. Sa petite soeur Aïchetou mint El Ghassem Ould Abdoullah nous a rendu visite pour nous informer de cette douloureuse affaire. Elle ne pouvait retenir ses larmes en nous relatant le calvaire de son frère que la justice renvoie arbitrairement à la mort.

A travers la médiatisation de cette affaire qui, dit-elle, met à la connaissance de tous ses concitoyens ,les organisations de la société civile et à toutes les bonnes volontés pour lui venir en aide pour secourir son frère innocent et de surcroît père de 9 enfants dont 5 avec leur maman résident encore sur le sol soudanais.

Nous rappelons que le président Ely Ould Mohamed Vall avait été saisi de cette affaire lors de sa visite dans ce pays, priant les autorités soudanaises de bien voir le cas de ce compatriote. Et voila ce à quoi avait abouti cette bonne recommandation.

Cissé Harouna

Note: Info source : Nouakchott Info







bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann