Chronique

5 06 2007

De A à Z par Tabane

F comme fuite en avant.  De source bien informée le ministère de l’éducation nationale s’apprête à organiser un test pour les enseignants. En arriver là c’est reconnaître que le secteur de l’éducation est gangrené et qu’il y a des brebis galeuses dans le troupeau. Au fondamental avec les recrutements de ces dernières années la situation est encore plus grave qu’au secondaire.

 Les enseignants médiocres se comptent par centaines voire par milliers. Et il faut bien faire quelque chose pour résoudre ce problème.  Le problème maintenant est de savoir sur quels critères se fonder pour décider de qui sera évalué et de qui sera évaluateur.

Ensuite il faudra bien se prémunir contre le clientélisme. Il faudra ensuite résoudre une autre question : s’il s’avère que nombre d’enseignants sont de piètres formateurs, les générations de jeunes qui sont passés entre leurs mains et qui avaient comme tout le monde le droit à une instruction devront-ils porter plainte contre l’Etat ou contre leurs ‘enseignant’ ?

Ce qu’il faut c’est remettre à plat tout le système par l’organisation d’états généraux avec la participation de toutes les parties concernées.

Djigo Aboubakry


Actions

Informations



Laisser un commentaire




bientôt tous en prison, bie... |
WADE - Président - |
la vérité |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journal d'1 République...
| sarkosy un espoir pour la f...
| Sylvie Trautmann